2013, l’année web démarre en fanfare

Possible

Obligation de payer pour faire un lien vers un journal. Suppression de la publicité. Plus de statistiques Google analytics !

À peine remis des agapes de fin d’année, les webmasters ont été ensevelis sous une avalanche de nouvelles surprenantes qui bousculent des schémas que l’on pensait établis.

Retour sur une semaine agitée…

Payer 300 euros pour avoir le droit de faire un lien

En 2012, la presse française nous avait déjà bien surpris lorsque nous apprenions qu’elle demandait à Google de la payer pour avoir le droit de présenter ses sites dans Google actualités.

Pour les référenceurs que nous sommes, ce principe nous semblait déjà aller à l’inverse des « lois » établies. En effet, nous qui faisons des pieds et des mains pour parvenir à indexer et positionner nos sites n’aurions jamais imaginé que l’on pouvait demander de l’argent à Google pour lui permettre de nous envoyer des visiteurs. L’affaire suit son cours…

Mais en ce début d’année, la nouvelle la plus surprenante provient de la presse irlandaise.
En effet, celle-ci vient de commencer à adresser des factures aux sites qui ont l’outrecuidance de faire des liens vers ses articles en ligne ! Ceci sous prétexte que ces contenus sont soumis au droit d’auteur.

Si je pense que cette action n’est qu’un coup de bluff supplémentaire d’une vieille presse aux abois, je dois avouer qu’elle m’a sacrément surpris tant elle remet en cause le principe même du lien hypertexte, cheville ouvrière du net (sans parler du droit de citation) .

Au passage, je précise que vous pouvez faire autant de liens que vous voulez vers ce blog, c’est gratuit :-)

Publicité en ligne, un modèle économique qui vole en éclat

Grosse agitation jeudi dernier. La mise à jour de la freebox intègre insidieusement une option activée par défaut, un adblocker. Pour les utilisateurs du FAI free.fr, bon nombre de publicités ne s’affichent donc plus sur les sites qu’ils visitent.

Avec la part de marché non négligeable de Free en France et le nombre de sites qui vivent partiellement ou exclusivement d’une rémunération publicitaire on imagine les dégâts en terme de revenus, et pourquoi pas d’emplois si cette situation venait à perdurer.

On notera au passage que Google adsense semble largement impacté. Un pied de nez supplémentaire à Google de la part de Free, quand on sait que le FAI bloque déjà le débit sur les consultations de Youtube. Selon certains, cette action est d’ailleurs une action menée sciemment contre Google.

Rappelons aussi que la régie Admob serait bloquée, ceci amputant les revenus publicitaires (parfois les seuls) des développeurs d’applications mobiles.

Cette décision de Free pose aussi une fois de plus le problème plus fondamental de la neutralité du net. Dans une démocratie, un état ou un acteur privé ont-ils le droit de décider pour vous et de filtrer certains types d’informations ?

Tiens ! On me chuchote à l’oreille que l’annonce de cette décision aurait même fait chuter l’action de Free jeudi… Et que tout cela devrait rentrer dans l’ordre lundi.

Quelques explications techniques chez le Stéphane le plus célèbre parmi les SEO.

Bien évidemment, je doute que les utilisateurs se plaignent de ne plus voir de pub, mais pour les éditeurs de sites, l’année commence mal.

Le pompon ! Plus de stats Google analytics.

Dans la même veine, le « bloqueur » de Free empêchait aussi jeudi le chargement des marqueurs de Google Analytics. Les Mayas se seraient-ils juste trompés de quelques semaines ? C’est la question que peuvent se poser les SEO et webmarketeurs.

Alors que le « not provided » envahissait déjà leurs rapports, ce sont maintenant une grande partie des freenautes qui vont disparaître des analyses de trafic pour les utilisateurs du service de statistiques de Google.

Si le blocage persiste, il est probable que d’autres acteurs de l’analytic voient leur nombre d’abonnements augmenter sérieusement dans les prochaines semaines…

Il semblerait toutefois que Free fasse marche arrière sur ce point.

Et l’utilisateur dans tout ça ?

Si toutes ces nouvelles font grand bruit parmi les acteurs du web, il y a peu de chance que cela impacte vraiment la vie de madame Sanchez. Ne pas voir de pub ou ne plus être pistée à chaque surf sur le web ne la gênera pas, c’est certain.

Pourtant, ces bouleversements, durables ou pas, posent de vraies questions de fond.

  • Faire payer un montant exorbitant pour autoriser à faire un lien (et pourquoi pas un tweet, un partage FB) vers un site n’est-il pas une véritable entrave à la liberté de l’information ?
  • Filtrer des contenus sans prévenir l’utilisateur est-il acceptable de la part d’un FAI ?

Bref, voici une année 2013 qui commence fort !

62 réflexions au sujet de « 2013, l’année web démarre en fanfare »

  1. fran6

    ah en effet ça démarre sur les chapeaux de roue, la cuvée 2013 s’annonce bien chargée en troll, je prévois une croissance exponentielle du nombre de personnes qui mériteraient de se faire botter le cul.

  2. David

    Eh ben, on dirait que free mène une guéguerre avec Google, je n’étais pas du tout au courant. Malgré son taux de pénétration en France, c’est un David contre un sacré Goliath. J’aime l’audace et le courage mais….je préfère laisser le choix aux webmasters de choisir plutôt qu’à leurs FAI?

  3. Olivier

    Attention Sylvain, tu fais un lien vers Numérama, j’espère pour toi qu’ils ne vont pas faire comme les Irlandais :D

    Pour le bridage de Youtube par Free, je me demande si ce n’est pas plutôt Youtube qui foire de plus en plus : depuis quelques semaines j’ai remarqué que les vidéos sur YT ont de plus en plus de mal à se charger, quelque soit le FAI.

    Le blocage de la pub par Free aurait été bien mieux accueilli s’ils ne l’avait pas activé par défaut. Mais si vraiment ils ont fait ça à cause des problèmes avec Google, ce sont toujours les mêmes qui vont en pâtir : nous (les Freenautes vont se faire virer des sites si la pub n’est pas affichée et les Webmasters vont perdre de l’argent si leur pub est bloquée).

    « Filtrer des contenus sans prévenir l’utilisateur est-il acceptable de la part d’un FAI ? » : on pourrait retourner la question : imposer la visualisation de pubs aux internautes est-ce acceptable ?

  4. Maximilien

    Comme toujours, tu as fait une excellente analyse de ce qui s’est passé d’assez incroyable en ce début d’année pour nous autres acteurs du web.

    Payer pour faire un lien, c’est quand même une énormité pas possible, ils sont vraiment gonflés ! Quant à Free, j’espère bien qu’ils vont arrêter de jouer ce jeu là car ce n’est pas acceptable à mes yeux qu’un FAI puisse prendre ce genre de décision seul à l’encontre de tous.

    Ton exemple en conclusion est très judicieux : et pourquoi ne pas payer pour un tweet, un partage Facebook ou encore un +1? ;)

  5. Stef

    Hello Sylvain, et oui 2013 à peine commencé que l’on connait déjà notre lot de surprises.

    Pour l’histoire des 300€ j’avoue c’est une 1ere pour moi, en revanche j’avais déjà vu interdiction formelle de faire un lien sans accord sous peine de poursuite judiciaire !!!

    Pour le adgate de free, perso ça me ferait un joli manque à gagner, donc espérons que le retour en arrière prévu la nuit à venir sera définitif et ne donnera pas d’idée à d’autres

  6. michael

    C’est vrai que cette année démarre très fort, et je penses que cela n’est pas fini. Autant le souci de Free ne devrait pas passer la semaine, autant les vélléités de la presse traditionnelle pour leur existence sur Internet risquent de nous surprendre encore.
    Mais 300 Euros pour un lien …. comment vont-ils pouvoir faire encore plus c…

  7. Very Utile

    Effectivement sylvain, l’actualité 2013 commence fort. Maintenant au risque de me faire huer, quand on voit le prix d’un Kimsufi ou d’une Debibox, on peut se dire que la contribution des sites dans le financement des réseaux est très faible. Bref, je comprends aussi la position des opérateurs qui souhaitent trouver un équilibre entre tous les utilisateurs de leur réseau. Maintenant les actions de Free sont très polémiques.

    OMT : bonne année à tout le monde.

  8. Christophe

    Bonjour Sylvain, meilleurs voeux pour cette année 2013 qui semble déjà s’annoncer comme une cuvée assez mouvementé !
    La presse écrite est totalement aux abois depuis de nombreuses années déjà. Je pense que là encore ils se gourrent totalement. Google trouvera toujours les sources d’informations.

    Quant à Free, c’est du grand n’importe quoi. Le bloqueur de pub pourquoi pas, mais pourquoi l’activer automatiquement. Les internautes cliquent sur les pubs, c’est bien que certaines leur sont utiles !
    Jusqu’à présent il fallait se battre chaque jour pour respecter les mises à jour de panda et autres…
    Si maintenant il faut en plus se battre contre free… Espérons seulement que Free fera marche arrière et que les autres FAI ne lui emboiteront pas le pas !

  9. Papy Spinning

    Est-il besoin de rappeler que le premier à vendre des liens hypertextes, c’est Google lui-même, qui ne défend leur gratuité et le web que lorsque cela représente un intérêt pour ses actionnaires ?

    Après c’est simple. Proposer des publicités, c’est une liberté. Eviter ces mêmes publicités, c’est aussi une liberté. Quand on a pour seul modèle économique web la publicité, schéma de la presse du XIX° siècle, faut-il s’étonner de certaines difficultés ?

    On ne peut pas d’un côté prétendre que le web doit être totalement dérégulé (dixit les sites qui suivaient Google contre l’UIT il y a peu), et de l’autre chialer (comme Numérama) quand cette dérégulation totale donne sa pleine mesure.

    N’importe qui peut à peu près faire n’importe quoi, y compris faire sauter des publicités s’il le veut dans le cas de Free (qui ne fait que négocier, il n’y a d’idéologique dans sa position). Et tant mieux ! Encore heureux qu’on ne soit pas contraint d’avaler des publicités à longueur de temps.

    Du coup Free met le bordel, donc bravo à Free

  10. Benjamin

    Aha, le coup des éditeurs de presse qui envoient une facture si on veut leur faire des liens est juste excellent :D. Décidément, tout comme l’industrie musicale avant eux, ils n’ont vraiment rien compris au web.

  11. Hugo

    C’est vrai qu’on démarre fort cette année ! Après il faut voir l’évolution car je ne pense pas que le coup des irlandais va se généraliser (c’est assez fort tout de même, bientôt ils vont faire payer le bouche à oreille ^^). Par contre pour analytics c’est vraiment de plus en plus la galère :(

  12. Hafid de bons plans internet

    Bonjour,

    Je suis surpris de la presse qui envoie des factures pour des liens hypertextes. Quand à Free franchement c’est aberrant la publicité doit exister sinon je ne vois pas comment on peut se faire connaitre et en plus si l’internaute ne veut pas cliquer dessus, il en a tout à fait le droit. On va de surprise en surprise sur le net, je ne sais pas ou on va y arriver.

  13. Eric

    C’est de ces périodes tourmentées que vont naître de nouvelles idées ! C’est vrai que les deux principales news qu’on a pu lire, relire et re-relire à savoir Free AdGate et les backlinks à 300€ ont fait grand bruit…et à juste titre…

    J’ai l’impression qu’en période de crise où, en effet je suis 100% d’accord, le modèle publicitaire vole en éclat, il va falloir re ré-iventer, il va falloir se fédérer, partager encore plus d’infos, se mobiliser !

    Cette année 2013 sera peut-etre l’année sociale par excellent mais pas sur le plan FB ou Twitter mais davantage sur des internautes qui reprennent les rennes du Web et qui font reculer les nantis. Comme Free qui recule sur son AdBlocker; magnifique preuve !

    Encore Bonne Année à tous !

  14. Sylvain Auteur de l’article

    @ Olivier
    Comme je le disais, je ne pense pas que l’utilisateur regrette la pub :-)
    En revanche, si elle rapporte, c’est bien que certains cliquent dessus, il faut donc croire qu’elle satisfait quelques personnes.
    Heureusement, il semble que ceci prendra fin demain, car sinon,je ne vois pas comment certains sites pourront rester en ligne sans devenir payants. Et le souci c’est que l’utilisateur est rarement prêt à payer…

    @ Maximilien
    Si un lien est payant, le tweet, G+ et partage FB qui en contiennent devrait l’être aussi en effet:-)

    @ Stef
    Oui, on voit cela sur quelques sites dans les CGU. A mon avis, initialement, cela venait plutôt de sites ayant fait rédiger ces CGU par des avocats qui n’y connaissaient pas grand-chose au web, et puis d’autres ont copié, comme d’habitude.

    @ Very utile
    Je te rejoins sur l’avis de Free (et le coût des réseaux), c’est juste la méthode consistant à utiliser les abonnés comme chair à canon qui me gêne.

    @ Papy spinning
    N’étant pas réellement impacté directement, j’avoue que le charivari généré m’amuse un peu, mais je me mets à la place de pas mal d’éditeurs qui espèrent que ceci s’arrête au plus vite.
    Certains m’ont parlé de 15% de baisse de revenus. Et bien sur une boite de 6 personnes, c’est l’une d’entre elles au chômage direct quand même…
    Lorsqu’un site propose un service gratuit grâce à la pub, je pense que l’utilisateur reste très satisfait.

    @ Hugo
    C’est réglé pour analytics

  15. Jguiss

    Free fait effectivement marche arrière et c’est tant mieux ! De toute façon la blogosphère avait déjà réalisé des plugins pour filtrer les visiteurs en provenance de Free afin de leur expliquer le problème que causait le blocage des publicités sur les sites gratuits. Moi je dis on est pas l’abri de voir encore plein de choses ahurissantes dans les mois et années à venir…

  16. Philippe

    Tout à fait d’accord avec Papy Spinning, bravo à Free qui a le mérite de faire bouger les lignes et de se confronter frontalement à Google… beaucoup souhaitaient, il n’y pas si longtemps d’ailleurs, que certains acteurs aient le courage de bousculer le géant de Mountain View ? … C’est ce que Free à fait en tapant la ou ça fait mal chez Google : la régie pub.

    Même si l’histoire était jouée d’avance, cette hystérie générale était plutôt hallucinante et en dit long sur le web d’aujourd’hui !

  17. Guillaume

    Bonjour,
    Et bien on à même pas fait 1/3 du mois de Janvier et déjà beaucoup d’agitation, je pense que 2013 va être bien agitée !

    J’avais juste entendu parlé de l’histoire du lien à 300€ mais je n’avais pas vraiment lu d’article dessus, s’ils reçoivent un petit blast à quelques milliers de liens ils pourraient devenir riche à demander 300€ à tout le monde :D
    Après peut être que cette histoire des 300€ pour le lien n’est qu’une histoire de communication, après tout qui sais jusqu’où sont prêt à allez les gens pour qu’on parle d’eux.

  18. Françoise

    Bien vu, les Mayas auraient donc bel et bien sonné la fin du monde, juste ils ont oublié de dire que c’était celle du « monde internet » né dans les années 60 (www.histoire-cigref.org/blog/retour-sur-la-naissance-d-internet/) sous le signe du partage, de l’échange, de la gratuité…

    Mais ce monde numérique, qui se soulève sous nos pieds chaque jour un peu plus, est loin d’être achevé ! Et puis il est tout jeune (à l’échelle du vrai monde…) c’est à peine un nourrisson – bon, c’est vrai, un gros nourrisson ! – il n’a donc pas fini de nous surprendre.

    Reste à savoir quelle marge de manœuvre, nous, acteurs de cette nouvelle culture numérique qui s’installe, nous avons… de belles questions pour 2013 et suivantes !

  19. chris

    Les éditeurs de site web comme la presse en ligne sont quand même un peu gonflé.
    Si ils ne veulent pas apparaitre dans Google ils n’ont qu’a le bloquer via le fichier robot et on en parle plus.
    Mais non ils veulent 1/ y apparaitre et 2/ être payé pour ça.
    C’est un peu vouloir le beurre et l’argent du beurre.
    Je serais google je les virerais tous et je leur demanderais une adhésion à l’année pour y apparaitre. Ça leur ferait les pieds :)

  20. Soul

    On peut dire que c’est une bonne année du troll, j’espère que ça va se calmer un peu.

    Payer pour faire un lien, ouai génial, une fois que vous n’aurez plus de trafic, vous vous plaindrez qu’il y a des licenciements…

    Et Free, c’est un de ces coups marketing, maintenant les Freenautes voient la vie sans pub, Adblock va avoir pas mal de nouveaux dlw après la désactivation par défaut de l’option.

    J’ai eu 2 crash BDD cette semaine, je pense qu’il va y avoir du filtrage de trafic sur les MFAs…

  21. Christian

    Bonjour, Sylvain, et bonne année à toi (et à tous tes lecteurs)

    Bon, j’avais l’intention de demander un bandeau en haut sur plusieurs sites de presse, tu penses qu’il faut demander combien pour qu’ils mettent mon bandeau avec un lien vers mon site.

    Bon, pour Free, c’est juste un abus de pouvoir de + (pour une fois, je ne suis pas du tout d’accord avec PapySpinning : le fait que cela vise Google n’est pas une raison suffisante pour censurer ce que peuvent voir les internautes, on n’est pas en Chine ! La censure est la pire des choses).

    On va avoir plusieurs sujets de billets de blogs cette année 2013, qui va être riche en sujets de + en + déconnant a priori !

  22. Papy Spinning

    Je ne suis pas pour faire de nouveaux chômeurs, j’espère qu’il n’y aucun malentendu là-dessus. Je dis simplement que Google est en grande partie responsable de cette situation et que le modèle XIX° de la vente d’audience à but consumériste est malmené sur le web, ce qui n’est pas étonnant sur le fond. Ceux qui participent, vantent et promeuvent se système hypermarché de l’hyperlien ne peuvent pas ensuite venir pleurnicher quand ça va mois bien.

  23. Baptiste

    Les sites de presse font juste n’importe quoi, et le plus triste c’est que c’est suivi de conséquences réelles, les différents cas en Europe risque de devenir communs dans le reste des pays de l’UE. Hallucinant !

    L’AdGate de Free menace clairement de nombreux travailleurs indépendants qui vendent du contenu (de façon légitime ou pas, genre des scrappers), pour des enjeux qui sont bien loin des publicités. D’après @olesovhcom, c’est bien le cout des infrastructures des réseaux qui est en jeu, pas pour le débit Youtube aujourd’hui, mais plutôt dans les années à venir (Google TV, Netflix, etc.).

    En tout cas, la rentrée 2013 est animée, ça fait plaisir aussi :)

  24. François

    Je suis encore sidéré de voir à quel point les éditeurs de presse son à côté de la plaque. Google leur apporte un trafic énorme, et ils voudraient en plus être payés pour ça ? Ils se trompent de coupable : la question à traiter ce n’est pas Google actualité, c’est leur modèle économique trop fragile.

    Concernant le filtrage de Free, plusieurs choses :
    - Ce n’est pas au FAI de modifier le contenu des pages, encore moins en fonction par défaut.
    - Faire réagir Google, ok. Mais avec autant de victimes collatérales cela me semble un peu irresponsable.
    - Le filtrage d’Analytics n’est pas certains. J’ai vu des infos contradictoires. Par exemple, ici un test montre qu’il n’y a pas de changement :
    http://blog.ranking-metrics.fr/blocage-de-google-analytics-par-free

    Oui, 2013 sera agité ! Pour le meilleur et pour le pire !
    Bonne année à tous !

  25. Yann

    C’est une histoire de prolifération libérale qui arrive à son terme. Il est temps de mettre un bon coup de pied dans la fourmilière, et de voir les insectes déguerpir dans tous les sens. !

    Encore une fois je plussoie vivement Papy Spinning qui dénonce l’incohérence dans les réactions de certains. Le web est en guerre, c’est indéniable. Les années d’or sont derrière nous, maintenant tout se paie, et de plus en plus vite. Fini le modèle Amazon qui met 10 ans à devenir rentable, fini le business plan qui prévoit de faire payer les utilisateurs captifs d’un service en ligne une fois la masse critique atteinte.

    2013 va être l’année de la désinsectisation, de la liquiidation pure et dure de modèles économiques de certains pure players et de beaucoup d’intermédiaires comme les régies publicitaires…

  26. Yonni

    Merci pour cet article qui résume très bien tout ce qui s’est passé en ce début d’année 2013 !
    Pour en revenir à l’affaire Free AdBlock, Xavier Niel a montré les crocs face à Google, c’est bien.
    J’admire cet homme et tout ce qu’il fait mais peut-être qu’en prenant la décision de masquer unilatéralement les publicités des sites pour ses Freenautes, il n’a pas imaginé une telle levée de boucliers tant les effets de bord sont nombreux (sites vivant de la pub, régies (autre que Adsense), optout sur l’activation par défaut du blocage de pubs, respect du non-filtrage des données …)
    Ca reste un bien joli coup, je suis convaincu que Xavier Niel avait bien prévu de laisser la mayonnaise prendre quelques jours (mon dieu qu’elle a pris !) puis de revenir en arrière, le « coup de semonce » étant donné ! :)

  27. KOogar

    Les enquêtes ont démontrés que 99% des utilisateurs préfèrent avoir de la pub sur les pages que de payer un abonnement pour consulter un site, Free prend les utilisateurs en otage, c’est scandaleux!! 2000-treize année de la baise ?

  28. kristian

    C’est vrai qu’on démarre fort cette année ! Après il faut voir l’évolution car je ne pense pas que le coup des irlandais va se généraliser (c’est assez fort tout de même, bientôt ils vont faire payer le bouche à oreille ^^). Par contre pour analytics c’est vraiment de plus en plus la galère

  29. Edo

    Faire payer pour un lien c’est complètement stupide (autant que certains sites dont les CGU encadrent la possibilité de faire un lien vers eux). Quant au fait de mettre en danger les modèles basés sur la pub (même si j’apprécie adblock ;) ), ou de brider les vidéos youtube… Un bon début 2013 .. l’année va être longue !

  30. Youri

    300 euros pour faire un lien … j’en reviens toujours pas. D’habitude, il faut payer pour qu’on nous en fasse un de lien :D

    Concernant la blocage de free, ils bloquent également les liens d’affiliation venant d’amazon, zanox, ect ?

  31. Fabien

    J’aime beaucoup ce que dit Papy Spinning… tout à fait d’accord. C’est un beau coup de pied dans la fourmilière qui a au moins le mérite de nous faire réfléchir au système actuel, qui n’a rien d’absolu. On peut le faire évoluer. Ce qui apparait comme une vérité indiscutable aujourd’hui peut changer demain.
    @Benjamin : je ne sais pas si « ils n’ont rien compris au web » ou si ils tentent de le faire évoluer. Ce n’est peut-être pas la bonne méthode mais je ne serais pas aussi sévère. Est-ce une si bonne chose que cela que Google mange tout et impose ses lois ?

  32. lereferenceur

    Tout d’abord bonne année 2013.

    En effet les éditeurs de sites web comme Bertimus risque de prendre cher si cela persiste. Mais pourquoi Free a fait ca sachant qu’ils allaient devoir revenir en arrière ? Pour un test ? Faire parler d’eux ? Parce que Free n’aime pas Google et voulait leur montrer qu’il pouvait les mettre dans la merde ?

    Bref cette année commence bien :)

  33. webschweiz

    C’est quand même aberrant, que ça soit niveau des factures de 300 euros… Pour revenir sur l’histoire de Google en Allemagne sachant que ces derniers ont mené une guerre sans merci à GG pour leur histoire d’indexation d’articles dans les actu, le pire dans tout ça c’est la raison: « Un contenu grandement riche avec une rédaction très pointue » autrement dit, ça embête les éditeurs allemands parce qu’ils ont des coûts enorme de production niveau du contenu et que Google les indexes avec un teaser de l’actu.
    Ce qu’il faut réellement savoir, c’est que ces même éditeurs sont en grande partie Axel Springer autrement dit Bild.de (le plus gros magasine people d’allemagne)!
    Les gens qui font du contenu avec des photos volées et des mauvais ragots se plaignent d’être indexé dans les news… On aura tout vu…

  34. Pépé

    Free s’offre une bonne campagne de pub gratuite, tout le monde parle de cette affaire sur le web et dans les médias. Quant à google ça fait longtemps qu’il impose la dictature du monopole.

  35. Christophe

    Free a surtout réussi un joli coup de comm : tout le petit monde du web parle encore de lui. En mal du côté des éditeurs de sites web (ce qui fait quand même de jolis liens un peu à la manière du vendeurs de lunettes qui misait son SEO sur son horrible relation client).
    En bien du côté des internautes (qui eux aussi font de jolis liens). Du SEO voulu ?

  36. Valentin

    Bonjour @tous,

    Pour ma part (et ca n’engage que moi) je trouve que ce que fait Free est une bonne chose, je m’explique :

    De nombreux webmasters (dont moi) vivent partiellement ou totalement de la publicité, cependant il y a plusieurs façon de faire de la publicité. Je vois beaucoup de site avec pop up, site under, et autres formats agressifs. J’ai même vécu des pop up tellement buggué qu’il est impossible de les fermer ! Et cliquer dessus ne change rien (merci à boursier.com et rueducommerce entre autres). Je ne parle pas des habillages de sites qui piquent les yeux (mention spéciale à leboncoin et presse citron).
    Ensuite je constate que beaucoup de sites offrent un contenu vraiment très pauvre, ils ne sont qu’une repompe d’un autre site encore pire. De mon expérience personnelle les sites qui font preuve d’une bonne qualité rédactionnelle et de contenu à valeur ajoutée sont souvent les sites vivant de leurs produits et services (à l’image d’axe-net ?).
    Bref écrire du contenu juste pour monétiser de la publicité ne devrait jamais être une raison suffisante pour monter un site. Par contre, rédiger par passion du contenu et le voir se monétiser (par la pub ou le renom) est, je pense, une bonne chose.
    Quant à Free devenir un Adbloqueur n’empêchera personne de gagner sa vie ! Une pub n’est qu’un fichier image ou autre avec un lien, bref si Free décide de bloquer la pub provenant des principales régies, alors les bloggueurs hébergeront leur propre contenu publicitaire et nous reviendrons à devoir démarcher pour nos espaces publicitaires. La pub aura alors une plus grande valeur pour les annonceurs et pour les éditeurs. Et je suis même sur que l’on s’adaptera très bien pour ré automatiser tout ça…

    Bref voici mon coup de gueule du matin ;) je n’ai rien contre ceux qui font de l’argent sans rien faire ou en faisant peu, mais j’ai un peu de mal à les voir se plaindre…

  37. Cédric

    Pour ma part, j’ai aussi du mal à comprendre la stratégie de Free au delà de « faire plaisir » à l’internaute lambda qui se plaint de la pub qui inonde le web. Mais quid du modèle économique si cela persiste ? Imaginons que les autres FAI trouvent l’idée excellente et décident d’en faire de même ??

    J’ai du mal à me projeter, mais que deviendrait le web dans ce cas …

  38. miu

    C’est vraiment la fête aux déclarations les plus incongrues! Je pense que tout ça reste de la comm et rien d’autre. Quant a Free et à leur filtrage imposé, ça équivaut, pour moi, à tendre vers la méthode chinoise, on censure et on sélectionne ce que l’internaute doit voir…

    En pus, franchement, c’est quoi l’idée, ils vivent en fournissant Internet et ils veulent aller contre le principe même du Web, la pub. Impossible que cette décision soit pérenne. Je ne serai pas surpris que cette idée soit abondonné dès aujourd’hui.

  39. Philippe

    Entièrement d’accord avec Papy . Pour moi Google est un des grands responsables de ce système et surtout de ces déviances . Après il est est très difficile d’imaginer comment cette situation va évoluer, pour ma part je pense comme le dis Eric sur PresseCitron qu’elle va perdurer encore de longues années, avant surement de voir l’émergence de nouveaux comportements … Et pour Free oui c’est un joli coup de pub

  40. vince

    Perso, je trouve que la remise en question qu’impose l’idée de Free est intéressante et poussera à trouver d’autres solutions, tout en bousculant pas mal de choses établies. C’est l’une des choses qui me plaisent, dans le web… si seulement cela pouvait durer…

  41. arnaud

    A croire que 2013 sera l’année de la riposte à Google, peut-être d’autres cas similaire à Free ?
    Je n’y crois pas, tout va rentrer dans l’ordre et Google dictera ses règles tout comme en 2012.

  42. Pascal camliti

    Bonjour,Encore une hallucinante dispute financière entre des acteurs du web qui n’ont que faire des utilisateurs.
    Alors comment se protéger et générer des stats qui tiennent la route ?
    Il nous demandent de réduire la charge de nos pages, mais plombent nos stats !
    Que faire ?
    2012 nous a secoué, 2013 va nous arrachée la tête ?
    Courage et longue vie au SEO

  43. Xavier

    Effectivement cette nouvelle année commence fort. Pour l’histoire de Free je crois sincèrement que c’était simplement un « coup de bluff » et un moyen de mettre un coup de pied dans la fourmilière concernant les soucis entre Free et Google (histoire de montrer qu’eux aussi peuvent leur « faire du mal ») …

    Mais bon si ça avait du continuer dans cette voie il se serait passé quoi ? Google qui bloque totalement l’accès a son moteur / Gmail / Youtube et j’en passe pour les Freenautes ? Dans ce cas je crois que Free aurait eu plus à perdre …

    Enfin bon apparemment depuis ce matin tout est revenu à la normale … au moins la marque a été cité des milliers de fois et ça c’est toujours bon à prendre ! (il parait :) )

  44. Géraldine

    Mise à jour ou mise au point…
    Free a fait machine arrière. Le blocage de la pub a été désactivé par Free aujourd’hui. Certes, il est toujours possible de limiter la pub avec ce FAI, mais c’est maintenant à l’internaute de paramétrer sa Freebox révolution (que tout le monde n’a pas qui plus est…). Alors, une polémique de plus ? Ni Free, ni Google n’en sont à leur coup d’essai…

  45. Evenstood

    C’est ce qui s’appelle commencer une année comme la précédente, avec des bâtons dans les roues.

    Pour ce qui est de l’affaire de Free, c’est quand même un sujet intéressant qu’à soulever ici Free car la plupart des utilisateurs applaudissent devant cette mise à jour anti-pub alors que nous autres avons souffert d’une perte de revenus, peut être est-ce le moment de penser à d’autres façon de monétiser nos sites ?

    Pour ce qui est des annonces Irlandaises, c’est proprement scandaleux, tout comme la presse à l’égard de Google Actualités, une bien belle comédie qui pourrait bien être néfaste pour la presse si Google décidait de ce rebeller et de virer les grosses machines. Car derrière il y a du monde avec du contenu pertinent et ciblé sur des thématiques qui n’attendent que du trafic pour montrer que les dires de la presse « normale » sont parfois truffer de bêtises.

  46. Mapics

    Je n’ai jamais utilisé Google Analytics car faire du SEO et dans le même temps utilisé le tracking avec Google Analytics ça reste suicidaire.

    Comme je n’ai aucun site avec des publicitées Google je suis tranquille mon CA ne changeras pas, par contre les MDA vont devoir trouvé d’autre source de revenue.

    Payé pour faire un lien vers un journal si ont ne reprend pas le contenue vaut mieux payé un abonnement a l’AFP ça couteras moins chere, car depuis lontemps déja les journaux se contente de reprendre les dépéche de l’AFP.

    Bonne année Sylvain

  47. Le Juge

    Effectivement l’année commence fort avec un joli lot de gros buzz et de news qui pourraient remettre en cause pas mal de trucs.

    Reste qu’a priori Free devrait faire marche arriere (tout du moins en partie) sous la possible pression des annonceurs et regies de pubs (meme si c’est un combat contre GG) car elles sont en droit de se demander « qui sera le prochain ». Mais ca aurait pu donner lieu a une sincere tranche de rigolade si on avait assisté a un bras de fer GG Vs Free.

    Allez tout ca va se calmer pendant qu’on mangera une petite part de Galette des Rois pour etre plus stable pur la chandeleur – a moins que …

  48. Claude

    Moi c’est cette histoire de la presse irlandaise et des liens payant qui m’a le plus étonné, et le mot est faible. 9a a plus l’air d’une mascarade qu’autre chose, mais bon il va falloir observer ce qui va se passer ensuite.
    Pour Free, c’est quand même différent, l’absence de pub ne dérangera pas l’internaute lambda, mais bon Free a renoncé donc retour à la case départ.
    Au moins cette semaine a permis de ne pas nous endormir ;-)

  49. Grégory

    Je suis très déçu par Xavier Niel. Ce coup d’éclat n’aura servi strictement à rien. Tout d’abord, se servir de ses clients avec un bloqueur de pub activé sans rien dire, c’est discutable. Ensuite, mettre en péril le business des éditeurs qui vivent de la pub c’est faire preuve d’une grave irresponsabilité! Tout ça pour retirer ce bocage 72 heures après… A quoi cela aura-t-il servi? Démocratiser des plugins qui bloquent la pub? Engendrer des commentaires d’internautes qui se félicitent de voir la pub disparaitre des sites qu’ils ont l’habitude de consulter gratuitement (sans parler de la vague de troll)? Montrer l’impuissance de Free face à Google? Cela n’a servi personne, si ce n’est Google lui même qui a du bien se marrer de nous voir nous agiter ainsi! Pour moi, Free ne sort vraiment pas grandi de cet « adgate ».

  50. Raphael

    Résumé très intéressant de l’actualité en ce début d’année.
    Même si tout est surprenant, y compris le site irlandais facturant les liens qu’on lui apporte, ce qui me choque le plus est sans conteste l’action de Free de bloquer les publicités (et au passage les codes GA).
    Faire quelque chose sans l’avis d’un internaute n’est-ce pas de l’opt out ?
    Quand bien même cela serait légal, c’est tout simplement contre productif que de forcer quelque chose qui n’a pas lieu d’être, peu importe le prétexte ou les bonnes intentions.
    Etre précurseur c’est une bonne chose et Free est un précurseur, mais être un précurseur à tout prix cela peut s’avérer un véritable danger.
    Croisons les doigts pour que Free fasse marche arrière rapidement.

  51. offre d'emploi

    Le pire avec l’annonce de Free de supprimer la publicité, c’est que les concurrents risquent de suivre pour éviter de perdre trop de client. Et si tout le monde s’y met, les webmaster qui n’ont pas d’autres choix que la pub pour monétiser leurs sites, vont pouvoir faire du bénévolat….

  52. Mathieu

    C’est vrai que cette année 2013 part sur les chapeaux de roues ! Ça promet pour les 350 et quelques jours qui nous restent…
    L’actions des éditeurs de presse Irlandais montrent bien qu’ils sont aux abois de partout et prêt à tous pour faire rentrer du cash.
    Bref, une action pour (Re)lancer le débat sur la rémunération de la presse en ligne… En France, il me semble qu’il y a également un regroupement des éditeurs de presse, non ?
    Pour Free, il s’agit ni plus ni moins d’une opération de com. Y’a qu’à voir ce we, même au journal de 20h ils ont parlé FreeGate et comme il est dit en marketing, parlez de nous en bien ou en mal mais parler en…
    Affaire à suivre donc !

  53. Sylvain

    J’ai découvert l’histoire de free bien tard… Mais en matière de com, il me semble qu’ils fonctionnent à l’américaine : ils prennent tout ce qui peut leur faire de la pub.
    Quand à cette histoire de liens payants cela nous renvoie des années dans le passé avec des CGU délirantes qui ont fait dépensé beaucoup d’énergie et de $ pour rien bien souvent.

  54. Webmarketing

    Il s’en est passé bien des choses en ces quelques premiers jours de cette nouvelles…je n’ose imaginer la suite en voyant qu’il y une probabilité que le simple fait de faire un lien ou le partage d’un message FB ou d’un tweet puisse devenir payant…
    Pour ce qui est de Free il est clair qu’elle se paye une bon coup de pub gratos avec tout le buzz créer autour de cette affaire !!!!

  55. Florence

    Je souhaite réagir à cette phrase tout à la fin : « Si toutes ces nouvelles font grand bruit parmi les acteurs du web, il y a peu de chance que cela impacte vraiment la vie de madame Sanchez.  »
    Et bien justement, je pense que la vie de Madame Sanchez va s’en trouver très affectée ! Qui va lui offrir des bijoux et des voyages si Adsense est bloqué sur les sites web et les MFA de son mari Paul (Tiger) ?

  56. Simon

    Si tout le monde fait comme Free, on est foutus.
    Comment les webmasters vont-ils vivre si la pub est supprimée des sites internet?
    Je ne sais pas si les grands décideurs se rendent compte de l’impact de leur décision…
    Espérons que tout ça change dans le bon sens pour les webmasters!

  57. razbithume

    concernant les 300€, même en France, quand on lit les conditions générales de plusieurs sites, il y en a plein qui interdisent de faire des liens hypertextes vers des pages profondes.

    Il suffit de chercher ce type de phrase : « le « deep-linking  » défini comme l’insertion d’un lien hypertexte renvoyant à une page secondaire du Site ; » et on voit pas mal de résultats qui correspondent à des CGU.

  58. Morphsuits

    Merci pour l’article, ca c’est sur cette année 2013 s’annonce riche en rebondissement surtout dans le monde du SEO ;)

    Concernant Free, ce qui selon moi est le plus choquant c’est l’activation du blocage par défaut en opt out. Car c’est un choix de proposer un service de type adblock mais de là à l’activer pour tous les internautes sans avertissement etc c’est limite.

    Benjamin Bayart à écrit un excellent article qui explique comment free bafoue la neutralité des intermédiaires (FAI) sur le réseau.

    Au plaisir.

  59. anthony

    Et ben voilà, il manquait les modifications algorithmique, Penguin v2, la fin du générateur adwords gratuit… etc merci pour tout Google !

  60. rédacteur

    Juillet 2013: je reviens un peu sur ces histoires de droit d’auteur. Je pense qu’il faudrait vraiment apporter des précisions qui puissent éclaircir une bonne fois pour toute les démarches à suivre pour respecter les droits d’auteur des textes, des images etc. Il faut dire que dès fois on a vraiment peur de mettre une image trouvée sur le web sur son site de peur de violer la réglementation en vigueur

Partagez sur :

Les commentaires sont fermés.