Zéro astuce de référencement pour votre site !

Oyez braves gens. Cette semaine, Zéro astuce de référencement sur Google !

Lors du dernier salon e-commerce, on annonçait jusqu'à 45 astuces de référencement * que l'on allait divulguer au public.

Nombreux sont ceux qui ont sans doute fait la queue pour accéder à la salle de conférence dans laquelle on allait enfin donner les fameuses astuces, les secrets, les recettes bien gardés des référenceurs professionnels, ces sorciers du positionnement.

Tout le monde le sait, le référenceur professionnel vit au milieu des cd-roms qui ont remplacé les grimoires. Le sacrifice des lapins ou des jeunes vierges a été remplacé par les offrandes au dieu Google. Quelques temples, églises, catacombes sont les lieux de retrouvailles de ces maîtres du positionnement. Ils y officient en invoquant Google avec des mots magiques : backlinks, PageRank, anchor, netlinking, xhtml, trustrank et autre sandbox.

10 ans de recul et toujours pas d'astuce :

Certains jours,  je me dis que je ne dois pas être doué. Pour ma part, je n'ai pas une seule astuce, pas un secret de sorcière qui ne soit partagé sur au moins 10 000 messages de forums, pas un truc qui ne soit évoqué sur une bonne centaine de blogs (notamment celui-ci 🙂 ), pas une recette qui ne soit parue dans une bonne dizaine de livres sur le référencement. En 10 ans, je n'ai jamais trouvé LE TRUC infaillible qui allait me propulser en haut des résultats des moteurs. Vous avez des trucs vous ? Vous possédez un des fameux secrets de référenceur ?

Sont-ce 10 ans de perdus ? Dois-je changer de métier ?

Finalement, sans une seule astuce, je me rends compte que nos sites sont plutôt bien, voire très bien placés. Ceux de nos clients le sont tout autant, lorsqu'ils ont suivi nos conseils ou rémunéré le travail nécessaire à les positionner sur les requêtes qui leur permettent de toucher leurs cibles.

Pour ma part, je n'ai qu'une astuce. Je viens de la citer dans le paragraphe précédent, c'est le TRAVAIL.

En quoi consiste donc ce travail sur le référencement ?

Ma recette est extraordinairement simple, elle n'est pas disponible uniquement dans les grimoires de sorciers.

  • Prendre en compte, les objectifs de référencement avant tout autre aspect du projet.
  • S’en servir pour déterminer les contenus et permettre au client de présenter son offre selon des règles d'écriture (de code et de texte) connues des professionnels du référencement et largement décrites.
  • Aider le client à organiser l'affichage des contenus dans une arborescence favorisant l'indexation sans jamais oublier le visiteur (quand on pense à lui, c'est fou ce que certaines choses deviennent évidentes).
  • Concevoir alors la charte graphique selon des règles d'ergonomie qui rendront le site agréable au visiteur et permettront de le conserver (les moteurs attachent eux aussi de l'importance à l'emplacement des liens, faisons donc d'une pierre deux coups) .
  • Développer le site et intégrer le contenu en  respectant les bases sémantiques.
  • Valider la bonne compréhension du client concernant quelques règles rédactionnelles, ceci pour les pages de contenu qu'il produira au fil des mois.
  • Renforcer la popularité du site en réalisant un travail déjà expliqué sur des centaines de blogs.
  • Ce dispositif est complété d'actions SEM et d'accompagnement ou transfert de compétences, selon les ambitions et budget du client.

En quelques mots, de nos jours, le référencement (au sens large) consiste plutôt à appliquer correctement des techniques connues, dans le cadre d'une méthodologie rigoureuse.

Mais alors, si c'est si simple, pourquoi tout le monde ne le fait pas ?

  • Parce que lire ce qui a déjà été écrit sur le sujet c'est du travail.
  • Parce que rechercher ces informations c'est du travail.
  • Parce que trier et tester avant d'appliquer c'est du travail.
  • Parce que mettre d'accord vers le même objectif le marketing, des graphistes, des développeurs et référenceurs c'est du travail.
  • Parce que certains préfèrent les gourous qui leur disent « donnez-moi 3000 euros et je m'occupe de tout » que les pros qui leur disent, « donnez-moi 10.000 euros et je vais vous faire travailler ». La vieille fable sur le fait de donner du poisson ou d'apprendre à pêcher est toujours d'actualité. 10 ans plus tard, le client paye toujours ses 3000 euros, mais chaque mois, et souvent pour du bricolage.
  • Parce que le travail n'est pas à la mode. L'EPO va plus vite et est plus efficace, la Bourse permet de gagner plus en une journée qu'en une vie, « travailler au black » rapporte plus, etc.  Oui, mais...aucune de ces solutions n'est réellement efficace dans le temps (pour la bourse, je ne suis pas un expert, mais cela ne me semble pas propice actuellement).

En résumé, j'ai déjà dû le laisser entendre dans un ou deux autres articles, je n'ai aucune astuce de référencement à vous proposer, mais juste de l'expérience et un conseil : TRAVAILLEZ !
Ou adressez-vous à des sociétés ou les référenceurs travaillent (c'est d'ailleurs le cas de beaucoup). Pensez simplement à bien choisir votre référenceur pour évitez les charlatans, sorciers ou gourous du référencement et il y en a...

"Le Truc" ne peut pas exister.

Franchement, vous avez déjà entendu parler des moyens mis en oeuvre par Google pour peaufiner son algorithme de classement des résultats de recherche. Ce sont des armées d'ingénieurs qui y travaillent chaque jour et la recette de celui-ci est plus secrète que celle du Coca-Cola.
Et vous pensez vraiment qu'il y a un TRUC, ou même des TRUCS que certains gourous connaitraient ?
Et vous pensez vraiment que si ces gourous connaissaient ce truc, il vous en ferait profiter pour 5000 ou même 100.000 euros ?

Si ce TRUC, cette ASTUCE existait, elle vaudrait plusieurs années de chiffre d'affaires de Google puisque c'est la clé majeure de la réussite de cette entreprise. Au passage, on parle là d'un peu plus de 15 milliards de dollars en 2008.

Pour compléter, un exemple (extrait d'un SPAM reçu récement) :

Quand on pense que l'on peut "référencer un site internet pour 19 euros", je me demande ce que font les référenceurs de leur temps ?
J'avoue aussi que je suis bluffé par l'argumentation  digne des meilleurs vendeurs de mon marché local (eux le font pour des rapes-à-fromage-presse-citron-auto-cuiseur) avec en prime l'argument décisif : " gratuitement pour 19 euros".
Mon conseil, économisez vos 19 euros et suivez les liens vers Oseox, Webrankinfo ou 7-dragons (plus bas), au moins, vous aurez de l'information Up to Date et/ou de qualité.

Pourquoi cet article au sujet de ces charlantans ?

  • Parce que je considère ces personnes comme malhonnêtes et ne veux pas être mis dans le même panier.
  • Parce que du fait de pratiques dignes de joueurs de bonneteau, ces individus dévalorisent un métier, passionnant, mais surtout efficace lorsqu'il est pratiqué avec rigueur.
  • Parce qu'à force de se faire avoir, certains clients n'ont plus confiance en personne, et je les comprends.
  • Parce qu'aujourd'hui, aucune certification, norme ou label ne différencie les nombreux référenceurs qui réalisent un excellent travail.
  • Parce que je constate que ma réflexion est de plus en plus partagée par de nombreux confrères qui se désolent devant les constats de véritables "vols" réalisés par des filous, lorsqu'ils reprennent le référencement d'un site qui en avait soi-disant bénéficié auparavant.
  • Parce que plus ce discours sera diffusé, plus il sera entendu et moins de clients se feront avoir par les belles paroles d'individus sans réelles compétences.
  • Parce que plus la profession de référenceur sera assainie, moins elle ressemblera à celle des dépanneurs rapides en qui plus personne n'a confiance.

En résumé :

  • Méfiez-vous des sorciers qui ont des "trucs" pour référencer vos sites.
  • Fuyez les référenceurs n'ayant pas de preuves concrètes et vérifiables de résultats obtenus (et n'hésitez pas à vérifier).
  • Dîtes vous qu'un référenceur sérieux vous fera travailler aussi, il ne peut pas tout faire, mais peut vous guider et vous accompagner au fil des années.
  • Ne croyez pas non plus qu'il suffit de quelques semaines ou quelques milliers d'euros pour positionner un site sur des requêtes telles que "hôtel à Paris", "rachat de credit" ou "location de vacances", car cela nécessite des mois de travail, sinon des années.
  • Et surtout, intégrez les aspects liés au référencement très en amont de votre projet.

Une fois n'est pas coutume, je vais mentir, je vous donne une astuce, lisez et testez les conseils que vous trouverez :
ici http://oseox.fr/referencement/ ,
et ici http://www.webrankinfo.com/forums/viewtopic_24403.htm ,
ou encore ici : http://www.7-dragons.com/referencement/
vous risquez de passer quelques années avant de tout intégrer, mais avec ceci, vous assurerez les meilleurs places sur Google à vos sites.  Mais surtout, si vous n'avez pas le temps ou le courage de vous y mettre, ne faîtes pas appel aux détenteurs de TRUCS, vous gâcheriez vos deniers.

D'ailleurs, vous montez avec moi si je vous dit que j'ai un secret pour faire voler les hélicoptères ?

* [précision] Cette réflexion ne vise absolument pas Maxime Granchamp que je ne considère pas du tout comme un charlatan. Je le lis et apprécie certains de ces articles. Seul le titre 45 "ASTUCES" m'avait amené à dériver sur les sorciers du web, mais ce titre était très accrocheur pour une conférence, bavo Maxime.  Allez Maxime, pour vous montrer ma bonne foi, un petit bl en dofollow sur l'ancre qui va bien : astuces de référencement 😉  J'avoue que je commence juste à avoir du mal à supporter les "astuces" de MC Gyver et "trucs" de sorcières quand je vois les dégâts ultérieurs. Les "astuces" proposées par Maxime sont surtout de judicieux conseils et des techniques connues et reconnues pour leur efficacité.

Lectures connexes : nous sommes visiblement plusieurs sur la même longueur d'ondes.

Nous ( nous aimons cela, alors on en reprend) :
http://blog.axe-net.fr/choisir-un-referenceur/

D'autres référenceurs professionnels ou passionnés :
http://www.antoineleroux.fr/referencement/referencement-incompris/318

http://www.julienbagein.com/seo-referencement/comment-reconnaitre-un-seo-charlatan/
http://www.my.epokhe.com/2008/08/04/referenceurs-gougnafiers/
http://www.seulmaitreabord.info/referencement/380-referencement-naturel-pourtant-on-mavait-dit

Des commentaires sur ce sujet ? Il sont ouverts, n'hésitez pas !

Notez cet article

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Plein
Partager sur linkedin
Partager sur Google+

45 réflexions au sujet de « Zéro astuce de référencement pour votre site ! »

  1. Jacques PYRAT

    Merci pour cet article de bon sens.

    Pour ma part, quand je forme mes clients, je leur explique :
    1) vous avez un site qui respecte les normes d'accessibilité à tous : son contenu sera donc intelligible aux moteurs de recherche
    2) le but d'un internaute, c'est de trouver un contenu qui réponde à sa question
    3) le but des moteurs de recherche, c'est que l'internaute soit satisfait du site trouvé via le moteur
    4) donc, concentrez-vous sur la qualité de votre contenu, soyez intéressant, et le reste viendra naturellement.

  2. Marie

    Je n'avais jamais pensé à ce que pouvais couter LE TRUC 🙂
    Merci pour vos liens très instructifs.

  3. Wolk

    Pour l'hélicoptère, je passe mon tour 🙂
    Pour se lever tôt et travailler le référencement de mon site, c'est ce que je fais, c'est réellement plus efficace que les attrapes-nigauds.

  4. Armetiz

    Bonjour,
    Et oui, la formation du client, ou du moins la sensibilisation aux techniques de référencement n'est pas toujours une chose facile. Et il faut trouver le client qui est pres à écouter.

    De toute manière, si le client ne veux pas comprendre le pourquoi du comment, il payerai quelqu'un à tout faire, même si c'est mal fait.

    C'est partout pareil, dans tout les corps de métier, il faut comprendre pour faire bien.
    C'est la différence entre un bon, et un mauvais client. Même si le mauvais client rapporte - souvent - plus d'argent.

    Personnellement je préfère travailler avec des clients ouvert, et qui souhaite s'investir car c'est la clé de la réussite de tout : conception, réalisation, production, et référencement.

    Mais, il faut comprendre aussi ce client "vous allez me donner votre argent, je ne vous garantis rien, mais je vous promets de faire le nécessaire pour que vous soyez content..."
    C'est vraiment une relation de confiance qu'il faut établir.

    En tout cas, bon article à montre à nos futurs prospé 😉

  5. Julien

    Comment ça tu n'as pas LE truc qui fait la différence sur ton blog... ?

    Ah non, là c'est trop, je me désabonne du flux 😀

  6. Jean Michel

    Bravo !!

    Un seul mot .. long mais bravo, car enfin un article des plus intéressant sur le Référencement ... ce monde impitoyable des années 2008 ...

    Et justement je n'arrêtes pas de voir certaines folies des chefs d'entreprises qui devraient prendre le temps de lire cet article... du temps, mais il pourront gagner de l'argent et surtout en économiser.

    Merci encore pour l'article

    Jean Michel

  7. Antoine

    Enfin un article de la part d'un professionnel qui explique la vérité sur le sujet !

    J'en avais marre d'entendre dire de certains blogueurs qu'ils savaient avant tout le monde les nouveaux changements de l'algo de Google. Dans le même genre, un type disait avec fierté qu'il avait un index de site vide qui possédait 800 000 BL ...

    Le secret c'est la recherche, la lecture et l'expérimentation donc cela représente du boulot et beaucoup d'heures. Et il est tout à fait possible d'avoir un bon niveau en référencement en 1 an.

  8. sylvain Auteur de l’article

    @ Nicolas F
    C'est tout à fait juste, c'est ce qui est écrit ici "... sans jamais oublier le visiteur (quand on pense à lui, c’est fou ce que certaines choses deviennent évidentes)."
    @ Armetiz
    Je pense aussi qu'un bon travail entre le client et le référenceur se fait mieux en confiance, et bien sûr sur la durée.
    @ Antoine
    Je ne suis heureusement pas le seul.
    Oui, on peut acquérir un niveau de compétences non négligeable en 1 an. Un peu plus, c'est mieux 😉

  9. Nicolas F.

    En fin de compte, plutôt que référenceur, il faudrait plutôt dire :
    "Formateur en visibilité Internet".

    Car ce qui est sûr, c'est qu'un site en HTML sur un CMS qui tient la route n'a pas, à proprement parlé, besoin d'être modifié. Il a juste besoin d'être correctement alimenté en contenu.

    D'où l'aspect Formation plutôt que Prestation. Ou alors, vraiment des prestations de NetLinking et de rédaction web. C'est un peut la tendance qu'on observe chez les consultants indépendants.

  10. Antoine

    Il n'y a pas de secret, ceux qui arrivent rapidement à bien positionner un nouveau site sont ceux qui possèdent déjà plusieurs bons sites, donc autant de BL ... parce que tout le monde sait lire et appliquer un tuto seo ...

  11. sylvain Auteur de l’article

    @ Nicolas F

    En ce qui concerne ton article en lien, j'ai quelques réticences. J'adhère bien sûr au fait d'anticiper les besoins de l'internaute, mais dire " pour qu'un site soit bien référencé, il suffit qu'il plaise aux internautes." me parait très exagéré. Nous connaissons tous des sites qui nous plaisent et qui n'ont malheureusement que très peu de trafic, car, malgré leur aspect pratique, beau, etc. ils sont mal positionnés dans les résultats des moteurs de recherche.

    Ceci fera d'ailleurs l'objet de l'article de la semaine prochaine. Investir dans le référencement une fois le site terminé est une stratégie bien plus couteuse que si celui-ci avait été intégré en amont. Je loue votre attitude consistant à ne pas jouer les apprentis référenceurs (bravo pour votre honnêteté), mais intégrer les conseils d'un référenceur, même externe, en amont d'un projet, lui permettra d'agir et/ou de donner les bons conseils afin d'atteindre ce que tu nommes "la vitesse de croisière" grâce à une bonne optimisation du site (referencement Onpage). Ensuite, un travail Offpage pourra être réalisé.
    Ceci est d'autant plus vrai lorsque le site n'utilise pas de CMS. A titre d'exemple, combien de fois ai-je vu des balises H1 sur des images ou par exemple "Nos gammes" quand le site propose des "Meubles". Je passe sur les textes de lien du genre "cliquez ici ", ou des "Alt" d'image sur "Page d'accueil du site", ce dernier exemple doit bien te parler, je pense 😉

  12. sylvain Auteur de l’article

    @ Nicolas
    Évidemment, si :
    "En réalité, je ne considère pas le On-page comme du référencement."
    On pourrait discuter longtemps, nous ne parlons pas de la même chose. Nous sommes pourtant nombreux (tous ?) à penser le contraire. Je ne parle pas forcément des aspects techniques (balises, liens, etc.) mais du contenu sur lequel on les applique. C'est pourquoi nous parlons d'un référencement en amont.
    C'est l'objet du prochain article, alors je n'en dirais pas plus pour le moment.
    Nous nous croiserons sans doute un jour pour parler "technique" 😉 , le monde est petit.
    Merci pour tes interventions.
    A bientôt.

  13. Nicolas F.

    @sylvain : En réalité, je ne considère pas le On-page comme du référencement. Comme dit dans cette page, tout ce qui concerne le On-Page est simplement un ensemble de règles à respecter, nous les respectons quand on crée nos sites et notre CMS est développé dans ce sens. Ce qui nous permet effectivement de nous passer des conseils d'un référenceur pour faire notre job.

    Par exemple, on inclue l'url_rewriting en natif, les title, metas, onglet du menu et tooltips etc... sont tous personnalisables par un non-initié. La dissociation de la forme et du fond, l'accessibilité, la validité XHTML ainsi que l'externalisation (js non-obstrusif, css externes...) et les flux rss sont appliqués comme une démarche en qualité de dév à la source.

    Ensuite, avec notre éditeur sémantique (BBComposer) et notre outil de mesure de la densité de mots clés (KGen), on permet au rédacteur web de tester en live ce qu'il écrit pour les moteurs.

    Enfin, on utilise un moteur de template simplissime qui permet à n'importe quel référenceur de modifier ce qui ne serait pas à son goût.

    Après, c'est sûr qu'un petit coup de pouce peut-être utile pour le Net Linking, mais encore une fois, en dernier recours car un bon site obtient naturellement des liens et le netlinking, c'est mieux quand c'est fait par le client (annuaire pro reconnus, liens des partenaires etc...).

    Sinon, ce n'est pas un alt, c'est un title sur un lien et le title est fait pour dire où on va quand on clique. Fais Affichage>Style de la page>Aucun style sur FF.

    Si tu veux en savoir plus sur notre moteur (on le distribue) :
    http://www.elitwork.com/xcms_documentation.html

    @+ j'espère qu'on se croisera un de ces 4 pour échanger nos "astuces" ;).

  14. Frederic

    Oui, mais l'attribut title d'un lien n'a aucune incidence sur le référencement. En revanche, parfait pour l'accessibilité, je l'admets.

  15. Nicolas F.

    @Frederic
    RTFM 😉 Ce n'est pas une image, c'est un lien. Si tu avais fait ce que j'ai recommandé dans mon précédent commentaire, tu t'en serais rendu compte : "Fais Affichage>Style de la page>Aucun style sur FF".

  16. Frederic

    Je me rend compte que je pars sur un sujet annexe sans raison. Tu as raison, ton site n'est pas concerné. Pour revenir sur le sujet, on constate souvent des liens sur des textes du type "accueil" ou "en savoir plus" qui sont plutôt néfastes au référencement. Avec une bonne optimisation onpage, ses erreurs n'existeraient pas. Un bon CMS (le tien ?) n'y peux rien sans les conseils d'un webmarketer, consultant, ou autre nom ronflant, mais en tout cas, un référenceur qui saura optimiser le onpage.
    Sans cela ce qui est effectué extérieurement au site ne servira qu'à 10 ou 20 %. Que de temps et d'argent perdus.

  17. Françoise

    Oui, encore un bel article, utile, clair, cartésien !

    Sauf que, le "Travail" c'est bien, mais c'est quand même moins poétique que la magie... Nous, pauvres humains obligés de vivre dans un monde de plus en plus "rugueux", on aurait bien aimé pouvoir imaginer un Harry Potter du Web œuvrant à l'aide de potions magiques ou autres incantations pour permettre à nos pages de grimper d'un coup d'un seul, comme "un lancer de Quidditch", à la une du SERP, l'eldorado virtuel ! On aimerait bien penser à d'autres sorciers un peu moins doués, volant à sa poursuite sur des balais essoufflés... (une vision loin, très loin des commentaires précédents !)

    Alors, nous casser le mythe à deux pas de Noël, ce n'est pas très sympa !

  18. Piwi

    Très cru mais très vrai. Et 2009 ne sera pas porteuse de changement à ce niveau là.

  19. Webdesign

    Bravo pour l'article, mais surtout BRAVO a "Nicolas F". Tout est dit dans un commentaire.

  20. sylvain Auteur de l’article

    @ Webdesign
    Quel commentaire ? Nicolas en a posté de nombreux. J'en trouve certains très judicieux, d'autres me laisse perplexe, voire très étonné.

  21. Al-Kanz

    Merci pour cet article particulièrement intéressant. A lire à et faire lire. Article twitté 🙂

  22. Toto

    Sauf que, le “Travail” c’est bien, mais c’est quand même moins poétique que la magie… ..

  23. onblog

    Enfin quelqu'un qui a osé le dire! merci 🙂

    je bookmarke et je rss, je vais lire un peu ce soir je sens 🙂

    merci beaucoup pour ces articles qui pour le moment en tout cas suivent entierement ma façon de penser.

  24. Maxime

    Pour une raison étrange, je n'avais jamais vu cette discussion...

    Bref, concernant les astuces, il n'y en a pas. J'avais d'ailleurs fait un aticle à ce sujet en 2006:

    http://www.gourous-du-net.com/2006/04/17/perdez-vous-votre-temps-avec-des-astuces-de-referencement/

    Pour le titre de la conférence, c'était le bon choix puisque le public de ce salon est très grand public. Et "45 conseils de bon sens pour aider au référencement" est un peu moins accrocheur 🙂

  25. Agence Publika Communication

    Quel plaisir de voir des articles comme celui-ci qui permettent de se recentrer de temps à autre sur ce en quoi consiste le référencement : le travail.

    Je me rappelle la tête qu'avait fait un client lorsque je lui ai dis que j'allais les dévoiler en exclusivité les "secrets du référencement"... 🙂

    Il était déçu sur le moment, cela a enlevé le côté mystérieux et mystique du référencement 😉

  26. nesk

    Si seulement les clients lisaient cet article plutôt que de demander en 2 semaines la création, et le référencement avec des articles déjà écrits sans respecter les règles élémentaires de rédaction...
    J'aime ta fable "donner du poisson ou apprendre à pêcher".

  27. Jean-luc

    Bonjour Sylvain
    Une petite question peut-être impertinente !
    Pourquoi : Aider le client, finalement ?
    Pourquoi ne pas être à votre compte en gérant vos sites ?
    Je suppose que vous y avez pensé ?
    Pensez-vous qu'à long terme la recherche de la première place est voué à l'échec si elle n'est que pour vivre des affiliations ?
    Question plus profonde peut-être qu'impertinente !
    Jean-luc

  28. Sylvain Auteur de l’article

    @ Jean-Luc
    Réflexion amusante. Mais avec cette logique, je vais aussi être obligé de faire mon pain moi même ;-).
    Plus sérieusement, nous "aidons" le client car nous lui facturons nos services. Cela ne nous empêche pas d'avoir nos propres sites en parallèle.

  29. Nicolas

    Yes, pas grand chose à dire, simplement que j'ai retenu quelques blogs qui m'était passé à côté donc je t'en remercie pour ça, et pour rebondir, Maxime j'ai surtout aimé ta dernière conf sur les trucs à faire pour rater son référencement...

    La conférence m'a fait totalement rire et était bien faite, dommage qu'il y ait eu une personne peu scrupuleuse par contre après ton intervention.

  30. referencement

    Ca va completement dans le sens de ce que j'explique souvent à des clients ou des amis qui ont un site web perso et ont besoins de conseils.
    "Pourquoi tu n'écrirais pas un bouquin" "Pourquoi tu ne donnerais pas des conseils sur les forums?"
    Bien en fait pourquoi aller donner des conseils (j'en donne mais ils sont personnalisés et facturés) sur les forums, vu que tout à déja été dit sur le référencement (et continu de se dire avec l'évolution des différents acteurs, Google, Yahoo, Bing etc...) pourquoi en remettre une couche ! Je parcours souvent les sites de référencement, de marketing, de nouvelles technologies (7 jours sur 7 d'ailleurs depuis pres de 3 ans et j'en apprend tout les jours, ou je me réconforte d'avoir les memes avis) sans compter les différentes alertes posées et veilles de l'information qui me permettent d'etre au courant des nouveautés en la matiere sans pour autant aller courir les chercher...
    Pendant que certains s'expriment sur les forums, nous ont prefere mettre en application (on est pas une tres grosse équipe donc difficile de composer et interpreter.)
    De plus pourquoi mettre en ligne "les astuces référencement les plus pointues" alors qu'a la fin du mois, il faut payer les employés et les charges, avec les revenus qui proviennent de nos propres compétence en seo. Si ont donne tout gratuit, à quoi ça sert de faire payer à coté...
    Par contre débattre de certains points, la je suis d'accord, ça permet d'avoir des avis différents, et donc pouvoir s'intérroger et se remttre en question pour se faire soi meme une synthese pertinente corroboré par des professionnels ayant chacun un point de vue différent...

  31. Luciano GENTY

    Hello, j'ai trouvé votre site via Google et je tenais à vous en féliciter car il est très sympa.

  32. marc

    Tout travail demande effort.
    Tout travail demande du temps.
    Tout travail demande compétence.
    Tout bon travail mérite salaire.
    Conclusion en général tout ce qui vous est proposé gratuitement ou pour quelque euros sur le net, passer votre chemin.

  33. Referencements

    J'aime beaucoup ce type d'article et le ton employé. J'ai d'ailleurs déjà posté ici et même optimisé mle contenu de mon commentaire (n'est ce pas une idée l'optimisation des commentaires -:)) Cependant, et même si j'emploie également ce ton chez moi la coupe est pleine ! Il n'y a rien de pire que de chercher un renseignement sur les BL par exemple et de voir la page d'accueil de Google afiicher 8 résultats sur "le référencement gratuit" !!!!!! Et le pire c'est que cette semaine j'ai trouvé un soit disant site de référencement qui ose prétendre que le référencement est gratuit.

    Dernièrement une de mes clientes m'a dit "euhh c'est un peu cher tout de même votre travail de référencement chaque mois, j'ai trouvé moins cher sur internet" .. Je me rends donc sur le site "moins cher" et je détaille a la cliente précisément ce que l'offre comprend :
    1- Des termes tout a fait opaque qui noient leurs incompétences avec des soit disant termes techniques
    2- Des prix à l'année qui ne parle pas précisément du travail effectué sur le contenu, la recherche d'opportunités, le suivi, l'analyse des données, le réseaux de liens à construire etc etc ..

    Bref il ne me viendrai pas à l'idée de proposer à mon vendeur de Ducati de diviser le prix par 2! Une ducati est une ducati .

    Alors oui le référencement n'est qu'une question de temps et de travail . Que fait un "référenceur" ? il communique ! il analyse la concurrence, il bosse sur le public ciblé et il ne peut pas vous proposer la lune pour 20 € par mois.

    dernière chose en espérant que ce message ne sera pas lu seulement par les "pros". Si vous êtes un client, si vous avez un e-commerce, si vous avez mis un site en ligne récent posez vous cette question : si le sorcier qui vous promet la première place (surtout si vous êtes dans le domaine du voyage, de l'immobilier, du crédit , du e-commerce) pouvait manipuler les résultats de Google pensez vous qu'il serait toujours en train de faire du référencement pour d'autres que lui même ?????

  34. Marc

    "C'est du travail" !!!
    Avec toutes les informations sur le référencement que l'on trouve sur cet excellent blog et sur de nombreux autres sites énumérés précédemment, on peut dire que le référencement est presque à la portée de monsieur tout le monde.
    Le problème c'est que cette activité est vraiment très chronophage et personnellement, je sature assez vite.
    Je pense qu'un professionnel du référencement a les automatismes (scripts, sites ...) qui permettent une rapidité d'exécution qui ne sont pas à la portée ou la connaissance du particulier.

  35. Lionel

    Bonjour Sylvain,

    Je suis en train de parcourir le blog et de consulter les anciens articles. Ils sont tous excellents, très sobres et celui-ci en est la parfaite illustration.

    C'est très encourageant de savoir qu'il n'y a que le travail qui aura la capacité de bien positionner un site Web dans les moteurs de recherche.

    amicalement

  36. Yannick

    Le mot astuce n'est peut-être pas indiqué en effet, mais pour ma part je me suis appuyé sur des guides ou des best pratices pour référencer mon site. Le tout transformé en check-list pour ne rien oublié. J'ai lu sur Seomix que certains avait une check-list de 143 points.

  37. Raphael

    Je ne sais plus ou j'ai lu cette anecdote, sans doutes directement sur google, mais ca me rappelle votre extrait de spam.

    Ça disait en quelques sorte que google recevait chaque jour plusieurs mail du type :

    " Cher Google, vous n'êtes pas très bien référencez sur Google, notre agence vous garantit pour 15 € un référencement optimal en première page et pour 25 euros un référencement en première place !! "

    Je pense que ca peut être presque contre productif de recourir à de telles agence :
    - en temps perdu déjà
    - je suis sur que certaines "agences" sont tellement borderline qu'elles peuvent entrainer des pénalitées google.

    C'est d'autant plus inutile quand il existe des blogs comme celui ci ou TOUT est expliqué.

  38. Mehdi

    Bonjour,
    Très bel article, en effet se positionner c'est avant tout du boulot.
    Et le plus gros travail étant de créer du contenu régulièrement, là est le plus difficile, se tenir un rythme auquel on se tiens !

    Cela étant, il y a quand même des choses à savoir niveau ne serait ce que de l'optimisation du site. Pas de formule magique, mais on peux toujours grappillé des petites choses de ci de là. Puis bon il faut bien le dire, certains sites se font bouffer malgré un contenu énorme pour la simple et bonne raison qu'ils n'y a aucun travail de fait, des url dégueulasse , des title statique, le même sur toute les pages et j'en passe.

    Je me permet alors de laisser en complément aux internaute que cela peut intéresser un lien un de mes billets :

  39. Max

    +1 # Méfiez-vous des sorciers qui ont des « trucs » pour référencer vos sites.
    Malheureusement de nombreuses TPE (et PME) se font et se feront avoir par ces "experts" en référencement avec leur creation-site-nantes-pas-cher-bien-reference.biz

  40. Bluemoon

    Depuis peu (12 mois) je tente de faire fonctionner le site "artisanalement exploité" de ma chère et tendre. Après avoir compris (ou presque) mon cms, avoir modifié plein de fichiers (et au passage, appris un peu de php), je me suis mis en tête d'apprendre un nouveau boulot : artisan du référencement.
    Touriste serait plus approprié comme terme d'ailleurs. En tout cas, merci pour ce papier de 2008 qui est (peut-être) un peu suranné sur certains points mais qui me permet de continuer mon chemin basique en partant avec des bases solides (j'espère en tout cas).

    bonne continuation et encore merci pour les noobs comme moi.

  41. Mathieu

    un bon vieux dossier sur les charlatans...je ne l'avais pas vu celui-ci...

    Je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi quand tu dis qu'avec 10 ans derrière toi tu n'as jamais trouvé une astuce...
    L'astuce je pense que c'est le recul et l'expérience. Cela te permet d'aller choper les techniques au bon moment au bon endroit.
    Nous utilisons plus ou moins tous les mêmes techniques, sauf que nous les utilisons pas tous de la même manière et c'est cela qui fera la différence je pense.

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *