Exact match Domain (EMD), l’analyse.

Qu’est-ce qu’un EMD ? C’est un nom de domaine qui contient les mots-clés de votre requête préférée, par exemple riadmarrakech.com ou rachat-credit.net

Pendant de nombreuses années, les « exact match domain » (EMD) ont été une arme de choix pour les référenceurs. L’algorithme de Google les a très longtemps favorisés, c’est d’ailleurs toujours le cas, mais plus vraiment dans les mêmes conditions qu’auparavant.

Exact match domain
Je précise que cet article (trop très long) est une retranscription de celui-ci sur Seomoz (en anglais). J’ai traduis,adapté, raccourci, mis à ma sauce voir ajouté des informations de mon cru, mais je conseille fortement à ceux qui lisent la langue de Joe Strummer d’aller voir aussi l’original.

Le sujet me semble particulièrement d’actualité avec le passage du pingouin vendredi soir…

De tout temps, les « exact match domain » (EMD) ont offert un avantage concurrentiel en facilitant le positionnement sur les mots-clés qu’ils contenaient, d’autant plus que la qualité de l’algorithme Google laissait parfois à désirer.

En même temps, tomber sur un tondeuse-gazon.com ( vous remarquerez le MFA même pas terminé) dans les résultats de recherche pouvait parfois nous amener à nous poser des questions sur la pertinence de cet algo.

Il semble que Google ait décidé de sonner la fin de la récré.

Récemment, Matt Cutts nous disait  « Nous avons analysé le positionnement et le poids que nous donnions aux EMD et certaines personnes se sont plaintes du poids un peu trop élevé que nous appliquions pour ces domaines.

Nous avons pensé à l’ajuster un peu en poussant le curseur vers le bas dans notre algorithme. Cela n’aidera plus tellement d’avoir un paquet de mots-clés dans vos noms de domaines.« 

Les différents types d’Exact Match Domains

Graphique exact match domain

Il est important de qualifier les différents types d’EMD. Les principaux facteurs qui permettent d’identifier leur qualité sont :

  • L’extension (.com, .net, .org, .autres)
  • Le nombre de mots-clés
  • L’intégration ou pas d’un tiret « - »
  • Les domaines contenant des stopwords, que l’on qualifie d’EMD partiels

Commençons par les domaines contenant des tirets. Il a été prouvé statistiquement que les domaines contenant plus d’un tiret étaient probablement créés à des fins de spam (ex : http://achat-viagra-online-discount.com). Les domaines avec plusieurs tirets ont longtemps été très appréciés des spammeurs car facilement disponibles, ils ne coutaient pas cher.

En effet, il est très commun de rencontrer des domaines avec un tiret, mais à partir de 2 ou 3, c’est la plupart du temps une indication de tentative de spam de la part de son possesseur. Laissons donc tomber les domaines à plusieurs tirets, ils sont trop surveillés par Google.

Même s’il existe des tas d’exemple qu’un domaine avec mots-clés contenant un seul tiret ranke très bien, il est préférable d’éviter cette solution. D’ailleurs, ces domaines avec 1 tiret qui rankent bien sont souvent de vieux domaines. Si cette solution apporte encore un peu de poids, ce n’est peut-être pas durable, oublions-les aussi.

La question suivante est « A partir de combien de mots-clés dans le domaine y en a t-il de trop ? »
L’auteur de l’article pense que 2 ou 3 sont un maximum pour un .net ou .org et 3 ou 4 pour un .com.
meilleurscampingsudfrance.com est très long, mais peu encore passer. 4 mots, c’est un peu fort, mais dans certaines petites niches commerciales c’est rentable.
4 mots max pour. Com, 3 mots max pour .net / .org. 3 mots. Com ou 2 mots .net / .org sont les meilleurs compromis.

Les EMD.net ou .org s’avèrent être efficace pour amorcer le référencement d’un site web. C’est sans doute une stratégie gagnante dans la mesure où ces domaines (même déjà pris) seront bien moins chers sur le second marché et peut être d’une valeur non négligeable sur des business ou la plupart des domaines sont enregistrés depuis très longtemps.

L’achat de ces domaines peut aussi être utilisé en stratégie défensive pour empêcher vos concurrents d’en profiter. Mais globalement, dites-vous que si vous voulez dominer la SERP, il vous faudra investir aussi en référencement sur les domaines complémentaires à votre domaine principal. Le domaine seul sans investissement SEO derrière ne vous mènera nulle part.

Les stopwords dans les EMD

On apelle stopwords les mots tels que le, la, les, des, etc.
Les domaines contenant des stopwords ne sont pas considérés comme de purs EMD, mais peuvent être efficaces. Ce n’est pas le premier choix à faire, mais si cadrephoto.com est pris, lecadrephoto.com peut être un second choix qui aura sans doute l’avantage d’être disponible.

Le gros bénéfice d’un EMD est qu’il permet d’obtenir des liens sur une ancre optimisée même à partir de sites d’autorité. Si l’ancre a perdu un peu de son pouvoir en terme de SEO, elle continue d’être un facteur significatif. Et il est bien plus facile de demander « Fais moi un lien sur lecadrephoto.com que fait moi un lie sur l’ancre « cadre photo » pour tartempion.com.

On peut aussi considérer qu’il est plus facile d’avoir des mentions sur son nom de domaine dans les médias sociaux, que sur ses mots-clés fétiches.

Exact match domain – les meilleures pratiques.

  • N’hésitez pas à dépenser 10 à 15 % de votre budget total dans un bon nom de domaine, ceci fera la différence à court et long terme.
  • Oubliez les domaines de second niveau (.mobi, .travel , .info)
  • Pas plus d’un tiret dans votre domaine (aucun c’est mieux)
  • 3 à 4 mots maxi dans vos EMD en .com
  • 2 à 3 mots maxi dans vos emd en .net, .org
  • Le top, construire un site de marque sur un domaine clé et de faire interagir les deux, exemple toys.com et toysrus.com
  • Les EMD géolocalisés sont souvent disponibles
  • Vous aurez sans doute à désoptimiser vos contenus et ancres.

On a vu des EMD payer le coût des suroptimisations avec Pingouin, et il est difficile de savoir à quel point être agressif dans son SEO. On ne sait pas non plus à quel point Google a baissé le curseur pour les EMD. Mais globalement, le delinking, et la désoptimisation de contenu semblent être les stratégies efficaces en cas de pénalités.

Au passage, un autre avantage des EMD est de savoir de quoi on parle lorsque le domaine est imprimé sur un tee-shirt, un chapeau ou un sac. Il y a beaucoup de crédibilité implicite dans un EMD en .com

Avantages d’un Exact Match Domain

  • Idéal pour recueillir un excellent trafic ciblé de longue traine
  • Plus facile pour obtenir une ancre ciblée.
  • Plus facile pour obtenir des mentions sociales avec les mots-clés
  • Permet de dominer une niche
  • Utile pour cibler les variations en longue traine
  • La mention de la marque et du mot-clé est la même.
  • Peuvent être utile dans des requêtes commerciales génériques
  • Peuvent être efficace en recherche locale
  • Un bon moyen d’amorcer le lancement d’un site
  • Bonne stratégie pour un micro site dans une petite niche
  • Pour les activités dont les mots sont limités

Inconvénients des EMD

  • Limite l’expansion future d’une marque
  • Peut créer des confusions entre marques
  • Vous n’obtenez pas exactement le même crédit en cas de mention de la marque
  • Votre marque peut facilement devenir générique
  • Plus de risque de suroptimisation
  • Ils sont limités en nombre
  • Ils peuvent être très chers

EMD et confusion avec la marque

Google n’apprécie pas particulièrement que quelqu’un « possède » un mot-clé.
Le mot-clé devient la nouvelle marque, c’est donc gênant. Pensez à des marques comme Midas ou Speedy. Ils méritent sans doute un meilleur classement que vidangerapide.com ou potechappement.net

Il ne serait pas très intéressant pour Google de n’avoir qu’un client SEA pour un mot-clé, alors que plusieurs pourraient se battre pour faire la meilleure enchère sur adwords.

Quelle est la solution pour la pertinence des EMD ?

Les ingénieurs de Google ont toujours cherché à niveler le terrain pour les webmasters. Les EMD ne sont pas nécessairement une mauvaise chose au départ. Mais ils ont bénéficié d’un énorme avantage dans des niches spécifiques. Ils sont donc devenus très recherchés, et les tactiques de filous utilisées ont commencé à se voir dans la SERP et ont provoqué des problèmes de pertinence.

Comme à chaque fois dans ces environnements, les gens sont devenus avides et ont spéculé sur les EMD. Les compétiteurs ont commencé à se plaindre et a déclarer certains sites comme du SPAM.

D’ailleurs, quand on voir certains webmasters pleurer sur la chute de leur EMD, on peut leur conseiller de se poser la question. Méritiez-vous vraiment votre place ?

Le vrai problème des EMD

Le problème principal initial n’est pas celui des EMD, mais du degré de l’influence d’une ancre dans un lien. Les EMD ont bénéficié des avantages disproportionnés accordés au texte d’ancrage. Il est en effet bien plus facile d’obtenir un lien sur le mot « credit » quand on s’apelle « creditplus » que lorsque l’on se nomme sofinco.
Alors imaginez quand on s’apelle tondeuse-a-gazon-pas-cher-discount !

Il semblait donc plus important de régler le problème des ancres et de leur pertinence que celui des EMD et c’est pour cela que nous avons vu des corrections de ce type avec Panda et Pingouin (qui corrigeaient d’autres problèmes dans la foulée).

Il est sans doute très difficile algorithmiquement de différencier un domaine qui est un signal de marque de celui d’un signal de SPAM lorsque l’on parle d’EMD.
D’ailleurs, de nombreux EMD sont de vrais sites pertinents qui apportent un vrai service et une très bonne expérience utilisateur.

En gros, pensez à Panda comme un animal qui mange les sites qui ne donnent pas aux utilisateurs ce qu’ils veulent. Si votre site ne fournit pas les signaux d’engagements suffisant de la part de l’utilisateur, il sera mangé.

Si j’étais un ingénieur qui s’occupe de la pertinence chez Google, je placerais des barrières plus élevées à l’arrivée d’un EMD. Un peu comme les sandbox ou trustbox, je validerais avec les « retours » utilisateurs si les sites méritent d’être bien classés. « Un site est coupable tant qu’il n’a pas montré qu’il était innocent ».

Les idées et principes de la trustbox ou du trustrank existent aujourd’hui. On peut mesurer la crédibilité d’un site et sa capacité à créer de l’engagement en regardant le nombre de pages vues, la durée de visite, le taux de rebond, les visites répétées.

Tous les sites ne nécessitent pas des visites de 10 minutes ou un retour de 50% des visiteurs, mais certains les ont. Ces paramètres divulguent un réel taux d’engagement, et Google en a parlé à plusieurs reprises comme un indicateur de qualité et de sites pertinents pour les utilisateurs… et donc favorisés dans la SERP.

Quelles sont les solutions à mon problème d’EMD qui s’est fait dézinguer ?

Les possesseurs d’EMD vivent une période désagréable. Il n’est jamais cool d’être au cœur de la tourmente en SEO. Mais souvenez-vous que la meilleure compétence à toujours été de rester sous le radar

Combien de fois Google a dit «Concentrez-vous sur l’utilisateur », Vous vous êtes souvent amusé de ce discours, mais les métriques d’engagement font que ce conseil est devenu une exigence.

Il y a encore sans doute pas mal d’avantages (cités plus haut) à détenir un Exact Match Domain, mais gardons à l’esprit qu’il est aussi plus difficile de soutenir une marque commerciale avec un mot-clé générique.

Quelques trucs à prendre en compte pour résoudre vos problèmes d’EMD.

  • Oubliez un peu vos connaissances basiques SEO
  • Desoptimisez votre contenu
  • Désoptimisez vos liens
  • Mettez des priorités sur vos efforts (on ne peut pas se battre sur tous les fronts)
  • Concentrez-vous sur la qualité plus que sur la quantité
  • Éventuellement, redesignez, faites façon marque (c’est peut-être le moment d’avoir un vrai logo)
  • Trouvez des moyens d’améliorer l’engagement de vos utilisateurs
  • Développez une présence sociale et les mentions qui vont avec
  • Diversifiez vos sources de liens
  • Diversifiez vos ancres de liens

Vous savez qui déteste le plus les EMD ? Ceux qui ne les possèdent pas, parce qu’il y a toujours un véritable avantage à posséder ce type de domaine.

Comment trouver et acheter un EMD

1. Cherchez si les domaines qui vous intéressent sont disponibles chez votre registrar.
2. S’il ne le sont pas, regardez dans le whois pour trouver le propriétaire.
3. Déterminer si le domaine est détenu par un domainer ou le propriétaire
4. S’il n’ya pas de site Web, rédiger un e-mail et demander si le domaine est à vendre.
5. Si vous obtenez une réponse, offrez environ 40% du prix demandé, ou proposez un tarif assez haut pour ne pas offenser le vendeur.
6. Voyez si le .com vaut la peine. Sinon, rabattez-vous sur les .net / .org proposez beaucoup moins que pour le .com
7. S’il ya un site créé, vérifiez les autres paramètres, et soyez prêt à payer beaucoup plus.

Complément pour le .fr

L’auteur de l’article initial ne mentionne pas les extensions par pays. Pour ma part, je placerais le . fr sensiblement au même niveau que le .net en terme de stratégie (pour un positionnement sur google.fr)

Articles connexes :

http://www.lumieredelune.com/encrelune/google-emd,2012,10

http://www.webrankinfo.com/dossiers/breves/algo-exact-match-domain

http://lemusclereferencement.com/2012/10/02/comment-choisir-ses-noms-de-domaines/

Ouf, ceux qui sont arrivés jusqu’ici ont droit à une image :-)

64 réflexions au sujet de « Exact match Domain (EMD), l’analyse. »

  1. Lesvindulanguedoc

    L’artticle m’a beaucoup plu car j’ai un nom de domaine lesvinsdulanguedoc que j’ai pris un peu comme ça. Au départ ca ma aidé mais il est devenu un peu générique et comme le remarque l’article ca peu coincé pour se developpé. De plus, j’avais remarqué une chute vers mai et juin.

  2. lereferenceur

    J’avais prevu a mon retour en France de me lancer dans les MFA, les niches libres qui peuvent rapporter n’existant surement plus, j’avais prevu de me lancer dans des requetes un peu plus concurrentielles, en travaillant plus le SEO, avec un volume de recherche important sur 3 ou 4 mots cles, que j’avais prevu d’acheter comme domaine. Il va falloir que je revois mes plans …

  3. Frenzi

    Merci d’avoir adapter ce passionnant article de Seomoz. J’ai apprécié le fait de proposer à la fois les éléments de la problèmatique des EMD et les solutions pour sortir des pénalités. Question : A votre avis, la dernière mise à jour d’hier incluait-elle le nouvel algorithme sur les EMD pour la langue française ?

  4. Corrigeur

    Il s’agit ici de la justification de l’algorithme de Google. On peut cependant s’interroger sur l’intérêt du déplacement du curseur pour l’internaute quand son site en EMD se trouve brutalement déclassé sur tous ses mots clés bien loin derrière des sites très (très) peu professionnels.
    Il m’apparait que l’un des critères de Google est aussi ce qu’il considère comme une montée normale en puissance et qu’il privilégie maintenant un très mauvais site, qui existe depuis longtemps, à un excellent site qui n’existe que depuis peu, même si le nouveau récolte 25 à 100 visites par jour et l’ancien 1 par semaine.
    Le fin mot de l’histoire m’apparait plus trivial : il s’agit de mettre la pression sur le nouveau site et l’inciter à acheter de la pub Google pour remonter en visibilité. Google is money.

  5. RaphSEO

    Hello le Biker, je dois dire que ton sujet tombe à pic car je suis en pleine réflexion sur ce sujet. Je pense ne pas être le seul!!!
    Globalement d’accord avec ce que tu dis même si je serais plus nuancé.
    Pour être concret avec la mise à jour de vendredi, je suis dans le vague.
    J’ai deux MFT qui ont sauté et comme par hasard des EMD. Donc on a beau me dire que c’était pas la MAJ pour les EMD je pense que cela joue dans cette derniere MAJ. La quasi totalité de mes MFT sont fait sous le même modèle et seuls les 2 EMD ont pris.
    Il existe également un autre facteur que je dois vérifier mais j’en parlerais quand j’aurais plus de certitudes.
    Il y a une chose qu’il ne faut pas négligée, MC a parlé de filtre sur les EMD de faible qualité. Et ça, ça me fout les chtons. Quand on voit dans les SERP les exemples de qualité que google peut nous sortir!!!
    Disons que j’ai un client dans un secteur archi concurrentiel qui est implanté depuis des années.
    Ex: je vends des chaussettes et j’ai acheté il y a des années le ndd chaussettes.com . Que va faire google me sanctionner car c’est de l’emd? Mais pourtant je ne triche pas, je vends des chaussettes, c’est mon coeur de métier!!!
    Pour être concret ce qui me fait peur c’est la part d’interprétation de Google
    On en saura plus dans quelques jours.

  6. Julien

    J’ai fait le choix dès le début de prendre un nom accrocheur et qui se retenait plus facilement qu’une suite de mots clés.
    J’en ai pati pendant 4 ans… de voir des concurrents avec peu de liens flirter avec mon site sur les serps qui lui présente un réel contenu et draine beaucoup de visites.
    Que dire ? Que je suis satisfait? Pour le business oui…mais j’ai comme l’impression que toutes ces règles nous libèrent en restreignant toujours plus notre champ d’action.
    Pas vous?

  7. Tae

    Article très intéressant comme d’habitude. Mais dans votre article issu d’une source anglophone, il n’est pas évoqué les ndd en .fr.
    Quand est-il des extensions en .fr ? Sont-il au niveau des .com ?

  8. olivier

    Je pense que les réseaux sociaux vont jouer un rôle pour google pour différencier les EMD classiques des EMD MAF. En effet, il est rare qu’un MAF est de nombreux j’aime facebook. En gros je ne pense pas que les j’aime puissent faire monter un site, par contre ils peuvent l’empêcher de descendre.
    Autant favoriser les EMD était une bêtise de la part de google, autant les pénaliser en serait une aussi grosse. Je pense qu’ils seront traité à égalité avec les autres noms de domaines, et que pour celà les mots clés contenus dans les ancres débutant par http ne seront plus pris en compte.

  9. webncie

    je voudrais revenir sur le Tiret dans le EMD , car même si  » Il a été prouvé statistiquement que les domaines contenant plus d’un tiret étaient probablement créés à des fins de spam » à mon avis c’est plus simple et plus compréhensible pour un internaute de retenir et de lire un NDD avec des tiret que sans (ex un fleuriste avec un fleurdumal.fr ou fleur-du-mal. fr c’est plus simple à lire avec les tirets ? ). Je trouve donc ça dommage de devoir privilégier les EMD sans tiret

  10. Vincent

    Merci Sylvain pour cet article très complet. La vidéo incluse dans l’article pose un problème de lecture sous Google reader (on ne visualise pas le texte qui vient ensuite).

    Ces actions de Google sur les EMD peuvent laisser penser que le même genre de pénalités puissent se renforcer sur les pages internes des sites qui auraient des url contenant des mots clés trop proche du sujet traité sur celle-ci ?

  11. Sylvain Auteur de l’article

    @ Frenzi
    Oui, je pense que les EMD ont au moins pour certains d’entre eux pris une claque ce week end.

    @ Christian @ Tae
    L’auteur est américain, alors les sauvages du reste du monde, il s’en fout :-)
    Plus sérieusement, je mettrais le .fr juste après le .com en terme de valeur pour Google.

    @ Vincent
    Hum… peut être, mais dans une moindre mesure. Je ne pense pas que ce soit traité de la même manière sur le plan algorithmique

  12. Sébastien

    Merci sylvain pour cet article très long :) et très complet sur les EMD.

    On peut aussi de demander si Google fera la différence entre un EMD existant et positionné sur son mot clé avant la mise à jour de son algo et ceux achetés après cette nouvelle mise à jour.

  13. Tae

    Ce qui est certain c’est que ce qui font du business grâce à la vente de NDD doivent se frotter les mains en imaginant l’inflation que va prendre les NDD non EMD

  14. pierre

    Je viens d’acheter 3 noms de domaines cette semaine et je me suis justement posé la question des tirets. Finalement j’ai opté pour 2 mots séparés par des tirets, je pense que ça ira, mais cet article m’a mis le doute.
    Google dit qu’il va faire attention aux EMD, faut encore voir qui va trinquer ou pas.

    Merci pour cet excellent article

  15. Je sais plus mon nom

    Ah bon ?
    En voici un qui truste presque les 10 premières pages en exact match : http://goo.gl/Gvfif !

    Je pense surtout que Google en ce moment, c’est du grand n’importe quoi.

  16. Jérémie

    Bonjour,
    Si un EMD n’est pas tombé dans les SERPs ce week-end, c’est donc que pour l’instant Google le considère comme légitime ?

  17. Sylvain F

    Parlant la langue de Joe Strummer (et surtout de Robert Plant), je vais aller faire un tour sur l’article original.

    J’avoue par contre avoir un petit doute concernant la présence ou non d’un tiret. J’ai la maladie de toujours penser à l’utilisateur et je me dis que la présence d’un tiret (et un seul, je ne parle pas de domaine spammy) facilite la lecture du domaine, et donc aide à le retenir. En plus de ça, ça permet d’avoir de belles ancres quand le domaine est linké.

  18. Djolhan

    Ce qui me dérange le plus dans tout ca, panda, pinguin etc., c’est le coté rétroactif de la chose et la possibilité de tuer une entreprise du jour au lendemain.

    Il y a quelques années, il était courant pour certaines entreprise non SEO de prendre les fameuses offre de myannuaire and co pour faire un référencement dans 500 ou + d’annuaires. Quelques années plus tard, ces offres ont plombé ces mêmes sites et tué bon nombre d’entreprise. J’ai quelques clients qui c’était amusés avec cette solution avant de faire appel à mes services et qui aujourd’hui regrettent amèrement…

    Aujourd’hui, les EMD sont en passe de se retrouver dans la même situation grotesque sur certaines activités non basé sur le MFA et c’est ce qui m’inquiète de plus en plus avec « l’ami GG ». Les effets de bord des décisions de google sont dangereux et on a pas fini de voir des entreprises se casser les dents sur les changements d’algo.

    Le monopole de google en France est dangereux pour nos entreprises… Les choix stratégiques du référencement fait dans le passé peuvent aujourd’hui être négatif pour un site. Il n’y a aucune prescription dans le référencement, et les « Lois » de google changent tellement souvent ces temps ci que n’importe qui ayant fait un peu de SEO sur son site pourrait se faire déglinguer du jour au lendemain suivant les humeurs du ROI… Dangereux avenir pour l’internet optimisé moi j’dis !

  19. Annuaire Francais

    Sylvain toujours intéressant à lire …
    de grandes sociétés qui ont achetés des milliers de NDD génériques avec des redirections 301 (parfois 302) vers le NDD principal, je me demande si cette mise a jour les impactent en négatif, et a savoir si il y a aussi une « liste blanche » pour ces pénalités …
    Par exemple, la société désormais « Américaine » des pages jaunes (groupe KKR) usent de cette technique avec des NDD par milliers : exemples de ces NDD « secrets » ; demenagement-lyon.fr , annuaire-agences-immobilieres.fr, annuaire-sites.fr , annuaire-fr.fr , immobilier-corse.fr, immobilier-paca.fr, immobilier-cannes.fr , assurance-paris.fr, assurance-strasbourg.fr, assurance-montpellier.fr, assurance-nantes.fr, assurances-marseille.fr, banque-marseille.fr , plombiers-paris.fr, etc … etc … encore etc …

    Est-ce que ces noms de domaines, dont ont ne connait pas vraiment le sens de leur création et utilisation, ont été créé dans le but d’un meilleur positionnement sur les requetes, vont-ils etres ou pas inpactés par Google?

  20. Desbieys

    Merci pour cet article complet à propos des EMD, il me fallait vraiment çà vu la dernière update.
    Ça va être important de prendre tout cela en compte dans la stratégie, maintenant plus que jamais.
    Je n’ai pas été touché sur mes EMD, le seul qui a été touché l’a été lors de la V1 de penguin.

  21. Anthony

    Article très intéressant sur un sujet d’actualité.
    Personnellement j’ai un EMD avec derrière un site en Marque Blanche et je n’ai pas ressenti de baisse ni même de changement de position, pour le moment …

    Par contre, le nombre de tiret dans un nom de domaine me fait penser que j’en ai un comme cela avec 2 tirets qui n’a pas survécu au pingouin, je vais le changer, merci.

  22. Manu

    Analyse pertinente sur les EMD, je pense que la oû Google est « Bloqué » c’ est sur les ancres non-optimisés avec l’ url en dur. (la plupart des liens au final)
    à savoir que les tirets, les www, les http:// et les TLD ne sont pas interprétés.
    L’ url en dur ou l’ ancre optimisée reviennent donc au même. ;)

  23. Moataz

    Bonjour Sylvain,

    J’ai beaucoup aimé votre article sur ce sujet sensible, j’ai rédigé un article sur les EMD dans mon blog le 03 Octobre mais il n’est pas aussi complet que le vôtre, c’est pour cela d’ailleurs que j’ajouterai un lien à la fin de mon article vers votre page.
    C’est vrai que le EMD seront pénalisés par Google, mais est-ce qu’ils le seront tous ? Non, je ne pense pas, si le site est pertinent, populaire ayant des backlinks de qualité, Google ne le sanctionnera pas. Donc à mon avis, la solution est d’essayer de mettre du contenu de haute qualité, d’optimiser votre natlinking, et comme vous l’avez signalé, sans sur-optimiser les ancres et les titres des liens, commencer une stratégie de longue traîne…
    Mais dernièrement, j’ai une petite question, est-ce qu’on a vraiment intérêt à acheter des noms de domaines ? personnellement, je suis contre, dans un seul cas j’irai pour l’achat d’un nom de domaine, c’est acheter de l’ancienneté et pas le nom.

    Merci et bon Dimanche
    Moataz YACOUBIAN

  24. Jean-Luc

    J’ai créé récemment un emd.com, 3 articles, aucun seo, il s’est classé 19e tout seul comme un grand en 2-3 semaines… puis a chuté de plus en plus, actuellement en 200e position…. un bon site test/benchmark :-)

  25. Mickaël

    Article assez complet sur le sujet. Toujours est-il que malgré l’annonce faites sur les « EMD de mauvaise qualité », il y en a des plutôt jolis qui sont descendus sur certaines requêtes, après… Chute à cause du linking et/ou de l’EMD c’est plutôt difficile à déterminer lorsqu’il ne s’agit pas de nos sites…

    Comme tu le cite bien en début d’article, je pense que le curseur a été réajusté globalement, qu’il s’agisse d’EMD de « qualité » ou non. Pour ce qui est du bouclier permettant un ancrage bourrin sur un EMD j’ai toujours pensé qu’il s’agissait d’un mythe et pour moi le pingouin nouveau et celui d’avril me le confirme.

    Dire de faire un jouli logo sur un MFA, d’un point de vue SEO, c’est un peu comme dire de coller un stickers sur une quatrelle pour qu’elle avance plus vite… Je rigole ;)

  26. Intervenant Marseille

    On mérite d’avoir une plus belle photo après un article aussi long.
    Bon sur ce je vais au castellet circuit paul ricard en moto :).

  27. Sylvain Auteur de l’article

    @ Pignon sur rue
    Je n’ai pas les mêmes résultats que toi, j’ai 10 sites différents.

    @ Jeremie
    Il y a quand même des tas d’EMD qui resteront bien positionnés, tout dépend du site derrière.

    @ Sylvain F
    Je pensais comme toi, mais je me suis finalement rendu à l’évidence, en SEO ça passe mieux sans tiret. Au téléphone aussi d’ailleurs… J’imagine que la question « Le tiret du 6 ou du 8 ? » tu l’as déjà entendue.

    @ Djolhan
    Je pense que si le site tient la route, il y a peu de chance qu’il tombe, même avec un EMD. Mais je suis d’accord avec le reste de ton argumentation.

    @ Annuaire français.
    Je ne sais pas, tu as vérifié ?

    @ Moataz
    Hum… le nom peut quand même être sacrément utile, mais il faut que le domaine soit dispo.

    @ Mickaël
    Je pense que le conseil du logo concerne aussi l’ensemble du graphisme du site. On reste plus longtemps sur un site qui donne confiance.

  28. mooSee

    Merci Sylvain pour cet article très intéressant !

    Après lecture vous avez fait une analyse complète des EMD, mais alors est ce que maintenant c’est mieux de ne pas avoir un EMD ou c’est trop tôt pour répondre à cette question ?
    C’est dommage que Google en essayant de pénaliser les spammeur pénalise les sites qui ont un réel contenu de qualité car au final les gens qui veulent spammer réussirons toujours !

  29. Michel Moutet

    Un robot restant un robot, faisons un peu d’analogie :
    Sur le site des éditions Arqa j’écris, dans le webzine, un bel article pour la réédition du Folklore de la Provence de Claude Seignolle. L’article s’intitule « Le meilleur des loups » (à l’origine « Le meneur de loups », mais Seignolle me demanda si je voulais bien modifier le titre). Résultat : 86 visites en 13 mois (il n’apparaît même pas dans les 500 premiers résultats sur Google ; chose qui, j’en conviens, aurait été différente s’il y avait eu « meneur », qui correspond à un titre de ses livres, plutôt que « meilleur »).
    Sur le même site, je fais, pour le blog cette fois-ci, un post, « Fort de Seignolle », pour la parution de l’édition bilingue (occitan-français) des – en l’occurrence – Contes populars de Perigòrd, qui reçoit seulement 70 visites en 6 mois (et n’apparaît pas non plus dans les 500 premiers résultats sur Google).
    A l’inverse, un tout petit post sans prétention intitulé « Claude Seignolle est éternel… ». Résultat : 731 visites en 3 semaines (59ème position sur Google).
    Comme quoi, quel que soit le type de communication, il vaut mieux non seulement appeler un chat par son nom… Mais commencer justement par ce nom là.

  30. Sylvain Auteur de l’article

    @ Moosee

    En respectant les règles de bon sens de l’article, oui, je pense que c’est un avantage concurrentiel majeur. Mais je suis aussi tout à fait d’accord avec ton autre remarque. ce sera peut-être l’objet d’un article un de ces jours.

    @ Michel
    Vous sortez là complètement du sujet des EMD, mais sinon, bien sur, si vous voulez être référencé sur une expression-clé, il faut l’utiliser dans votre Title et/ou votre page, c’est la base du SEO.
    C’est bien pour cela que sur le web, les journalistes ont totalement modifié leurs habitudes rédactionnelles. C’est appauvrissant pour l’esprit et la langue française, mais c’est le passage obligé pour ranker.
    Le nivellement se fait généralement toujours vers le bas… Merci Google

  31. Simon

    Un article vraiment excellent ! Concernant la requête « poker en ligne » l’EMD est toujours super bien placé, alors que je pense que c’est justement pour ce type de requête que Google à maj son algo. D’ailleurs ils auraient bien besoin d’un consultant pour améliorer leur transfo car je pense qu’il peuve faire mix *3 en CA avec quelques optis.

    Vraiment génial l’image en forme de pyramide avec la hiérarchie.

  32. Romain

    Merci pour cet article qui va peut être éviter quelques séances « d’arrachage de cheveux »….
    Il y a eu également des modifications récentes sur la prise en compte des sous-domaine Quel est ton point de vue la dessus ? Si on laisse tomber le mot-cle.com peut-on tabler sur mot-cle.marque.com. Cette technique est à l’heure actuelle payante mais pourrait-elle être aussi pénalisé dans les prochaines semaines ?

  33. Pierre

    Salut,
    Superbe article, c’est une vision très intéressante. Perso je ne travaille pratiquement qu’avec des EMD et roulement de tambour, sur environ 40 sites, la mise à jour de vendredi ne m’en a balayé aucun et m’a seulement fait reculer 2 sites très bien positionner, commercialement ils n’ont plus d’intérêt passant de 1er à 6 ou 8 donc le trafic passe à zéro…. Mais contrairement au premier passage en avril qui avait réduit à néant un très gros money site, celui-ci me laisse penser qu’avec un peu de travail, il sera plus que possible de revenir en tête….
    J’attends de voir les retour d’expérience des autres, car je ne trouve pas que cette mise à jour ait impacté les EMD et si jamais c’était celle-ci, j’ai envie de dire que le modèle économique que j’exploite va continuer, sinon, adieu….

  34. Arnaud

    Merci Sylvain pour cet article.

    Plusieurs de mes sites ont été touchés par cette mise à jour. J’ai décidé pour ma part d’appliquer à fond la désoptimisation, ou plutôt, l’amélioration de l’aspect utilisateur. Dans chacune de mes actions, je me pose désormais la question suivante : est-ce que cela apporte un + pour l’utilisateur ou un + pour mon SEO ?
    Si la seconde option l’emporte, je ne le fais pas. Mais bon, il n’y a pas de mystère, la remontée va passer par d’autres moyens, il va falloir que je me mette dans le social notamment…

  35. Romain

    De toutes façons, google n’en fait qu’à sa tête..un jour c’est le pagerank qui prime, le lendemain c’est le netlinking …un nom domaine trop proche des mots clefs, finalement pas assez proche. On peut être déclassé pour un oui ou pour un non sans raison même si on a du contenu pertinent. Bref, il faudrait vraiment que son hégémonie tombe et on perdrait moins de temps à chercher la meilleur technique de référencement.

    p.s: j’aurais vu l’article avant j’aurais pas mis de tirets dans mon nom de domaine ;)

  36. Jude Lu

    Voilà un article qui fait le tri sur toutes les informations qu’on peut entendre sur le poids des EMD. Je pense que je testerai en achetant un nom de domaine en complément de mon site principal. On verra bien à terme, avec la même stratégie de contenu lequel amène plus de trafic.

  37. Idewan

    @Arnaud Je pense que c’est la bonne reflexion, je pars souvent de cette base: « on écrit pour l’internaute pas pour Google » ! Mais après rien n’empêche d’adapter convenablement pour Google. Pour les EMD beaucoup de précisions intéressantes! (merci pour la traduction et synthèse)

  38. Marie-Aude

    Merci pour la citation :)

    J’ai découvert l’article de SEOMoz avec quelques pincettes, si on peut dire, parce qu’il est très tourné « US », en même temps cette perception est assez intéressante, c’est sans doute celle de Google sur la langue anglaise. Donc un gros point d’interrogation sur l’extension aux autres noms de domaines.

    De la même façon en ce qui concerne les tirets, sans tirets… il y a des tas de domaines où cela ne s’applique pas de façon aussi « facile ». Prends le cas d’un hôtel de la poste… il y en a des centaines en France, en Belgique, il va falloir jouer sur toutes les variantes possibles pour réussir à avoir sa ‘marque’ en NDD.

    Quand tu parles de marque, c’est une autre intervention de Matt Cutts, l’année dernière, qui m’avait mis la puce à l’oreille. Dans une séance de revue de sites, il conseillait fortement de construire sa propre marque au lieu de prendre un ndd générique…

    En tout cas l’article de SEOMoz et tes compléments sont très intéressants et ça entretient le débat !

  39. Laurent

    Je comprends tout à fait l’intérêt d’une telle mise à jour mais elle doit certainement être un peu compensée par le fait que ces noms de domaine EMD sont généralement anciens et bénéficient à ce titre de la prime ancienneté. La pénalisation est-elle suffisament importante pour compenser cela.

    Pour ma part, j’ai plutôt remarqué le contraire. Mes EMD sont orientés à la hausse ces derniers jours. A suivre.

  40. TiPi Com and Web

    J’en parlais encore hier avec un formateur à la CCI de Bayonne. Il conseillait de prendre un nom de domaine truffé de mots clés et séparés par des tirets. Je crois que je vais lui donner ta traduction à lire, cela lui fera du bien ;)
    Merci en tout cas pour la version française de l’article, c’est quand même plus facile de comprendre dans sa langue maternelle.

  41. JB

    Très bon article mais j’ai une question : quid des EMD du style -www.quiestlemoinscher.com qui sont travaillés comme des marques et sont vraiment très facile à retenir ? Par exemple j’avais un projet de lancer un site d’offres d’emploi avec nom de domaine travaillerdanslesud.fr et qui lui aussi aurait été travaillé comme une vraie marque (comme tous mes sites).

  42. Le juge

    Je dois avouer que je n’avais pas lu l’article sur SEO moz – trop long, pas le temps… par contre j’ai lu le coup de gueule d’Aurélien avant de venir et j’avais des a priori mitigé. mais en fait non – C’est surtout des choses qui font appel au bon sens – rien de révolutionnaire la dedans juste de bons conseils qui font parti de ce que je mets en place de puis des années (en partie) – mais c’est normal aussi c’est du SEO moz – Alors après on est pas forcément d’accord sur tout (notamment sur les liens) mais ca ce sont ensuite les résultats de no tests justement qui vont faire la différence

  43. William

    Les articles axe-net restent toujours des références ! Celui là me permet de régler l’épineux débats du choix de nom de domaine avec mes collègues. Et surtout avec mon patron, partisan inconditionnel de l’EMD le plus pur, lui attribuant toutes les qualités et vertus du monde. N’hésitant pas à être le plus spammy et anti-naturel du monde (« blog-carrelage », « blog meuble »)
    J’aurais enfin un argument solide pour lui faire entendre raison sur certaines décisions ! merci Sylvain

  44. Nostradamus

    J’ai appris cette chasse à l’EMD quelques jours après avoir acheté un NDD qui pourrait s’apparenter à cela, sur un secteur où les techniques sales sont souvent employées puisque c’est dans la voyance!

    Mais après une semaine d’écriture d’articles originaux et bien travaillés, je vois que le site commence à ranker. Je pense donc que c’est plus un effet d’annonce qu’autre chose. Google regarde le contenu et ça, ça ne changera jamais.

    Le NDD sera plutôt un simple signal, qui, allié à un contenu louche et un linking merdique, assurera à notre moteur favori que le site en question est spammy! Je ne me fais donc pas plus de souci que ça. Deux tirets dans mon NDD et deux mots clés… On verra d’ici quelques semaines ou mois ;-)

  45. arnaud

    Je pense surtout que c’était l’occasion avec cette annonce de Matt Cutts pour Google de rappeler que le nom de domaine a au final peu d’importance et que le contenu du site reste primordial.

  46. Thomas

    Ouai dommage pour nous, le site de notre entreprise est un EMD, en même temps ça n’empeche pas des sites vides comme -referencement-tourisme.fr d’etre 1er, donc une fois de plus il y a beaucoup de désinformation de la part de google :)

  47. Pierret

    C’est une excellente nouvelle, je trouve pénible cette chasse au mot-clé dans l’URL. Un nom de domaine qui ne veut rien dire mais sympa c’est souvent plus jolis d’un point de vue purement néophyte.

  48. Maxime

    Le site web doit être principalement créé pour l’internaute et non le robot, à force de le dire ça va commencer à être vrai. Je me réjouis un peu de cette règle sur les EMD car pour certains cas concurrentiel il devient très difficile de trouver un EMD disponible !

    Cela va dans le bon sens.

  49. Hervé

    J’ai un site avec trois mots clés séparés de tirets qui est tombé, les autres avec deux n’ont rien eu, simple observation, cela ne veut pas forcément dire non plus que c’est une généralité, mais c’est vrai qu’il faut bien faire attention avec les EMD et ne pas abuser avec les mots clé.

  50. Tristan

    Bonjour à tous,

    Un article pas si (trop) long que ça car il se laisse lire grâce à la qualité de son contenu.
    En le lisant je me suis fait la même réflexion que Sylvain F. ; Je pense souvent que les noms de domaine avec tirets sont plus lisibles (par l’internaute j’entends), pourtant, comme beaucoup de professionnels dans le référencement, vous nous prouvez le contraire (et je vous crois sincèrement).

    La question est : comment google interprète ces tirets (du 6 ou du 8 huhuhu) ? Et comment fait-il pour différencier le « campingssud » de « campingsud » ?
    Je sais pas si mon exemple est parlant mais en gros il doit bien il y avoir une base d’EMD.

    L’autre point important que tu souligne : c’est celui du « Un site est coupable tant qu’il n’a pas montré qu’il était innocent » en effet on demande à l’algorithme de google (qui est un robot contrôler par des humains rappelons le) de se comporter justement comme une personne réelle et d’aller vérifier si le site mérite ou non son EMD. Ça paraît fou mais je suis sûr que les techniciens de GG vont trouver un moyen.

    Bonne continuation et encore merci pour les infos.

  51. Marco

    Merci pour cette belle synthèse.
    Ca a déjà été dis précédemment, mais je n’ose imaginer le nombre d’entreprise qui vont être touchée par les effets de bord de cette mise à jour. Je pense par exemple, dans le domaine du tourisme, à tous les hotelier qui ont juste acheté leur nom de domaine (hotel du luc, hotel le grand nord …) donc juste leur mot clé, et souvent avec 3 pages qui se battent en duel. (bon, je parle surtout d’hôtel 0 et 1 etoile la :p ) Et bah je sens qu’eux vont voir booking et tripadvisor leur repasser devant …
    Sinon pour l’instant, tout mes EMD bossé un minimum avec du contenu de qualité sont stable, par contre ceux qui étaient de mauvaise qualité sont sorti du radar .

  52. lionel

    Bonjour Sylvain,

    Tout comme Sylvain F, j’ai aussi un doute concernant la présence du tiret d’autant qu’il facilite la lecture et la compréhension du nom de domaine. Cela reste quand même un facteur important car un NDD clair peut favoriser les clics et cela permet aussi d’avoir des ancres optimisées lorsque celles-ci sont linkées. Ceci étant, cela n’empêche pas de travailler la notoriété du domaine dans les deux cas.

  53. Sylvain Auteur de l’article

    @Sylvain F et les autres
    Mes tout dernier constats me laissent penser que pas de tiret du tout c’est encore mieux.

  54. kristof

    Excellent article,
    Il y pas mal de concurrents qui utilisent des noms de domaine avec le terme coffre-fort dans le NDD, qui se sont pas mal fait déclasser. Mais c’est un peu tôt pour en tirer des conclusions.

  55. Paul Olivier

    C’est un article extrêmement intéressant et détaillé.
    J’ai malheureusement commandé un domaine de niche à 5 mots clés, je pense que ça ne jouera pas vraiment en ma faveur…

  56. Destination Net

    J’ai un nom de domaine de 3 mots (2 mots clés et 2 tirets), acheté pour un client il y a quelques mois. Après des résultats concluant en matière de référencement, le site a perdu de nombreuses places (en pages), sans en connaître la raison (EMD ?)

  57. relation client multicanal

    Très bonne analyse, beaucoup de sites e-commerce ne vont pas trop apprécier, d’autres aussi mais c’est le jeu. Et tout ceux qui ont acheté des dizaines d’URL ne doivent pas apprécier non plus….

  58. Agence web tours

    Ouille ça va piquer ! Comment vont faire les webmasters qui ont reservés 1000 NDD? ça risque de coûter bonbon pour le coup…

    Après dans le même genre je viens de voir que certains messages d’annuaires arrivaient directement dans le dossier spam de gmail mais pas ceux d’autres annuaires qui envoient le même type de mails… Je ne sais pas si il y a un rapport de cause à effet mais bon, a voir….

  59. Valentin

    Je me demande bien l’impact de cet algo sur le réseau de sites de Linkeo. Connu pour leur nom de domaine extra long. Après, dans la pratique, je pense continuer à conseiller et utiliser les tirets, il y a toujours des cas ou le tiret est finalement de trop, mais il permet néanmoins une sorte de personnalisation de la marque, il se démarque des autres, qui utilise déjà le domaine voulu.

  60. Fabrice

    Pfffff zut alors j’ai un EMD d’école ! Pas moins de 3 tirets et je pense avoir énervé le manchot ;)

    Ce choix s’était avéré intéressant il y 1 an, un domaine usagé de 8 ans avec un PR3, super!

    Problèmes : impossible à retenir, pas de marque associée, bref ça sent la 301…

  61. Monica

    Moi qui aime la langue de Joe Strummer (et Mick Jones), je dis « Rock the Google » car j’y perds mon latin avec ces dirty tripatouilleurs d’algo.
    Car enfin, avec cet épisode dit de l’exacte baffe aux EMD, n’est-ce pas encore un nouveau gros foutage de GueuGueu vis-à-vis du monde du référencement.
    A force de toujours changer les règles du jeu, le SEO rime aujourd’hui avec bonneteau.

  62. Nicolas Augé

    Oui, l’EMD n’est certainement pas mort mais je pense qu’il y a une nuance.

    Entre l’EMD bien « cracra » qui s’auto-alimente et ne cherche qu’à blouser le maitre des SERPs et l’EMD qui est mis en place dans une stratégie plus orienté utilisateur, il y a une sacré différence quand même !

    Sur certaines niches, il est quasi obligatoire d’avoir un EMD car la moindre influence dans le positionnement est bonne à prendre. Confère l’ancre et le site ci-dessus.

    Après, j’ai déjà eu l’opportunité de parler avec un client sur ce sujet et je lui ai conseillé de travailler sur un NDD « branding » plutôt qu’un EMD …

    Bref, chacun voit midi à sa porte avec ses forces et sa stratégie ! ;-)

  63. Loi Duflot

    Le débat sur l’utilité ou non d’utiliser un EMD lors du choix d’un nom de domaine est un débat qui à mon sens n’a pas de fin.
    Si on cherche une visibilité rapide, l’utilisation d’un domaine EMD donnera une visibilité bien plus importante sur les mots clés génériques, et ce bien plus rapidement. Comme le précise Matt Cutt dans sa video, le choix d’un domaine « mémorisable » est il est vrai pertinent pour une entreprise car il est beaucoup plus simple de communiquer via une marque comme « Twitter » que sur « microbloging-network.com »
    A son lancement , twitter.com vs microbloging-network.com, le deuxième aurait disposé d’une visibilité bien plus importante et peut être étouffé Twitter sur cette requête.
    A mon sens il est important lors d’un lancement de marque de déposer les deux types de domaines (EMD + marque ) afin de pouvoir profiter des deux levier (visibilité et marque commerciale)

Partagez sur :

Les commentaires sont fermés.